À la découverte des charmes de Tadoussac

grand hotel tadoussac
Grand Hôtel de Tadoussac - Copyright : Adeline de Oliveira
Assurances PVT Canada

Mondialement connu pour sa beauté, sa nature sauvage, ses baleines et sa proximité avec le Fjord du Saguenay, le petit village de Tadoussac est une destination prisée par les touristes et pour cause ! Si vous n’y êtes pas encore allé, profitez de la belle saison pour partir en escapade dans ce lieu on ne peut plus charmant.

Un petit village à l’est du Québec

Classée parmi les plus belles baies au monde, la baie de Tadoussac se situe au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saguenay, dans la région de la Haute-Côte-Nord. Deux parcs ont été créés pour protéger l’environnement terrestre et maritime de cette région : le Parc marin du Saguenay – Saint-Laurent et le parc national du Fjord-du-Saguenay.

Le village compte un peu plus de 800 habitants (sans compter les nombreux touristes qui s’y ruent chaque année). Le nom Tadoussac proviendrait du mot montagnais (langue parlée par les Innus) « Totouskak » qui signifie « mamelles ». Il ferait ainsi référence aux deux collines rondes situées à l’ouest du village.

Un riche patrimoine historique

Premier établissement français en Amérique du nord-est, Tadoussac est reconnu comme étant le plus vieux village du Québec (plus de 410 ans).

Bien avant que les premiers colons européens n’arrivent, Tadoussac est un lieu de rencontre pour les Amérindiens venus du nord par le Saguenay et ceux venus du sud par le Saint-Laurent. Ils s’y retrouvent afin d’échanger différents produits (fourrure, tabac, nourriture, etc.).

En 1535, Jacques Cartier remonte le fleuve Saint-Laurent, il est alors le premier Européen à visiter les lieux et à explorer le fjord du Saguenay. D’autres voyageurs se rendront ensuite dans la région mais ce n’est qu’au début du 17ème siècle que les premiers établissements commencent.

En 1600, le roi Henri IV accorde l’exclusivité du commerce de fourrure à Pierre Chauvin de Tonnetuit. Ce dernier fait alors construire une habitation dans la baie, à l’endroit même où se dresse aujourd’hui le Grand Hôtel de Tadoussac.

En 1603, Samuel de Champlain s’arrête à Tadoussac et conclu une alliance avec les indiens.

L’endroit va ensuite, pendant de longues années, devenir le port d’attache le plus important de toute la Nouvelle-France. Il sert à la fois de lieu d’escale pour les navires de France ou de Québec, et de lieu de rendez-vous pour la traite des fourrures. À cette époque, Tadoussac est également le point de départ de nombreux missionnaires religieux partis pour évangéliser les peuples amérindiens. En témoigne notamment la Chapelle du village construite par les jésuites en 1747.

tadoussac bateau
Copyright : Adeline de Oliveira

À partir de 1853, de plus en plus de visiteurs commencent à se rendre sur place, attirés par la pêche, les paysages grandioses, la tranquillité des lieux et les douces températures estivales.

PartenaireAssurances PVT Canada

Aujourd’hui, c’est d’ailleurs le tourisme qui fait principalement vivre le village.

Une multitude d’activités

Tout d’abord, sachez que la meilleure période pour visiter Tadoussac se situe entre mai et septembre.

Observer les baleines

L’observation des baleines figure parmi les principaux points d’intérêts de Tadoussac. Pour les voir, la meilleure période s’étale de septembre à octobre mais c’est aussi chose possible en juillet ou en août, pas d’inquiétude. Le mieux est de choisir une croisière en tout début de matinée car il y a généralement moins de monde et plus de chances d’apercevoir des baleines.

Attention à vous habiller chaudement si vous partez en mer car les températures baissent une fois au large. La compagnie prête généralement de grands cirés, mais mieux vaut prévenir !

Sur place, de nombreuses compagnies proposent des croisières avec des départs quotidiens.

Plusieurs types d’embarcations sont possibles :

  • Le zodiac rapide et petit permet d’approcher l’animal de près tout en respectant les distances de sécurité. Attention cependant à ceux qui sont sujets au mal de mer.
  • Le catamaran n’est pas conseillé car ce gros bateau doit rester à plus grande distance des baleines et donne franchement l’impression d’agresser l’animal.
  • Le kayak de mer est le moyen le plus écologique et le moins dérangeant pour les mammifères. Vous ne pourrez cependant pas aller aussi loin qu’avec un bateau et cela demande une bonne condition physique, ainsi qu’une météo favorable.

Sachez que la croisière vous permettra de voir plusieurs espèces de baleines (rorqual commun, baleine bleue, etc.), mais aussi plus d’une douzaine de mammifères marins (bélougas, phoques, marsouins, etc.).

phoque saguenay
Copyright : Adeline de Oliveira

Il est aussi possible d’admirer les baleines depuis la terre ferme en empruntant le sentier de la Pointe-de-l’Islet à partir du quai de Tadoussac.

Si vous avez l’occasion avant la croisière, allez faire un tour au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) afin d’en apprendre plus sur la vie des baleines dans le Saint-Laurent.

Le village

Il est particulièrement agréable de s’y promener. Vous pourrez notamment admirer le Grand Hôtel de Tadoussac (bâtiment historique) ou encore la Chapelle de Tadoussac (ou Chapelle des Indiens), plus ancienne chapelle de bois encore debout au Canada. Visitez aussi l’Observatoire d’Oiseaux de Tadoussac ou le Poste de traite Chauvin, réplique du premier poste de traite des fourrures construit par Pierre Chauvin de Tonnetuit en 1600.

Vous trouverez également quelques boutiques d’art, des restaurants, une boulangerie et une supérette.

Le Festival de la chanson de Tadoussac se déroule chaque année à la fin du mois de juin (du 29 juin au 2 juillet 2017).

Les dunes

À quelques kilomètres seulement de Tadoussac s’étendent de grandes dunes de sable, aussi surnommées « Terrasse marine », face au Saint-Laurent. Près de 30m de hauteur à dévaler en courant, en glissant… ou en marchant, comme bon vous semble !

dunes tadoussac
Copyright : Adeline de Oliveira

Les balades

Le sentier de la Coupe (environ 30 minutes de marche), le sentier de la pointe de l’Islet (environ 20 minutes de promenade) et le sentier de la plage (2km aller-retour jusqu’à la Pointe-Rouge) offrent de belles vues et une promenade agréable.

Pour ceux qui voudraient marcher plus longtemps, direction le sentier du Fjord (43km ou 12km). La vue est tout bonnement époustouflante, la ballade incroyable. Je recommande vivement !

Où dormir ?

Camping du Domaine des Dunes

Testé et approuvé, ce camping situé à quelques minutes seulement de Tadoussac offre de bons emplacements en sous-bois ainsi que des chalets à louer. Vous pourrez même emprunter des jeux de société à l’accueil. À essayer : le Trivial Pursuit version québécoise… Un véritable challenge !

Maison Majorique Youth Hostel

Cette auberge de jeunesse est assez prisée par les voyageurs pour son ambiance conviviale et décontractée. Elle propose des chambres, des emplacements de camping ainsi qu’une cuisine, une buanderie, une pièce de jeux et d’autres facilités.

Vous trouverez d’autres hébergements sur le site de la ville.

Comment s’y rendre ?

Le mieux pour vous rendre à Tadoussac est de louer une voiture ou de prendre un bus. Autre possibilité, optez pour le covoiturage.

Depuis la ville de Montréal, comptez environ 6h de route en voiture.

Pour rejoindre le village, un service de traversier gratuit est proposé 24h sur 24. Ce dernier relie les deux tronçons de la route 138. La traversée dure environ 10 minutes. Vous pourrez alors descendre de votre véhicule et en profiter pour admirer les côtes du Fjord du Saguenay. Vous trouverez les horaires de passage sur leur site. 

Il n’existe pas de bus direct allant de Montréal à Tadoussac. Il vous faudra d’abord prendre un trajet Montréal-Québec (Intercar ou Orléans Express), puis prendre ensuite un bus de Québec à Tadoussac avec la compagnie Intercar.

 

Pour en savoir plus sur le parc et la région de Saguenay, consultez notre article « Saguenay – Lac-Saint-Jean ».

Source : Tadoussac.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here