Acheter un logement au Canada : conseils pratiques

achat maison
Assurances PVT Canada

Que vous soyez nouveaux arrivants ou pas, l’achat d’un logement est une belle mais surtout une importante décision.Une fois que vous avez bien réfléchi en vous posant les bonnes questions (votre situation financière, ce que vous recherchez comme logement, votre style de vie, etc.) et que vous êtes décidé, vous pouvez enfin vous lancer dans l’aventure.

Voici l’essentiel des différentes étapes et choses à savoir pour faire l’acquisition d’un appartement ou d’une maison au Canada.

Les coûts à prévoir

Être propriétaire d’un logement implique des frais non négligeables :

  • Les frais initiaux, à savoir la somme dont vous aurez besoin pour acheter votre bien immobilier. Ceux-ci comprennent aussi la mise de départ, les frais de clôture et les taxes applicables.
  • Les frais d’occupation, qui correspondent à l’argent que vous coûte l’occupation du logement (chauffage, taxes foncières, assurance, entretien, réparations, frais de copropriété s’il y en a).
  • Les réparations majeures, qui incluent les travaux de rénovation et de réparation en cas de problème (par exemple : refaire un balcon qui menace de s’écrouler).

Lors de l’achat, vous devrez aussi prendre en compte les éventuels frais d’agence si vous faites appel à un agent immobilier, les frais d’avocat, de notaire ou encore parfois de travaux dans l’appartement.

Les avantages et inconvénients de l’achat

S’il est vrai que la location a des avantages et des inconvénients, c’est aussi le cas de l’achat. Celui-ci vous permet ainsi :

  • d’avoir un bien immobilier qui vous appartient et qui constitue en soi un investissement durable,
  • de pouvoir le louer si vous n’y habitez pas et de bénéficier ainsi d’un revenu locatif régulier,
  • de transformer et de restaurer votre logement à votre guise.

En revanche, il implique notamment :

  • d’être responsable de tous les frais d’occupation et d’éventuels frais de réparation si besoin,
  • une perte de valeur éventuelle de la maison ou de l’appartement quand vous souhaiterez le revendre,
  • le remboursement d’un prêt hypothécaire avec des taux d’intérêt qui peuvent augmenter.

Note concernant les non-résidents

Selon la loi canadienne, il est tout à fait possible pour un non-résident ou pour un résident temporaire d’acheter un logement au Canada. Sachez cependant que l’achat d’un bien immobilier ne donne en aucun cas l’accès à un visa de résident permanent. Cela ne vous autorise donc ni à travailler, ni à rester plus que ce que votre visa ne vous le permet.

appartement montreal

Avant de commencer à chercher

Il vous faut établir la somme que votre situation vous permet de payer en tenant compte des différents frais dont nous avons parlé plus haut.

Pour calculer ce montant, vous pouvez faire appel à des experts financiers comme les courtiers en prêts hypothécaires par exemple. Vous pouvez aussi décider de faire vous-même le calcul grâce à divers calculateurs mis à disposition sur internet et sur le site SCHL (Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement), un organisme national responsable de l’habitation au Canada.

Vous devez également déterminer votre besoin (type d’habitation, superficie, nombre de pièces, emplacement, mode de vie, etc.).

Les principaux types de logements au Canada

La maison individuelle

Il s’agit d’une habitation autonome. Le propriétaire possède le bâtiment et le terrain s’il y en a un. Il est responsable de tous les frais inhérents à cet espace.

La maison jumelée

Le terrain et l’entrée sont individuels mais au moins un des murs est mitoyen avec un autre logement. Le propriétaire est responsable des coûts relatifs à sa partie de la propriété.

Les logements en copropriété ou « condo »

Le propriétaire possède un ou plusieurs logement(s) dans un immeuble appartenant à plusieurs personnes. Il doit alors payer des frais de copropriété au syndicat des copropriétaires qui s’occupera des réparations et de l’entretien de l’immeuble. C’est une option assez abordable qui attire pas mal de personnes achetant leur première habitation.

Le duplex, le triplex

Il s’agit d’un bâtiment comprenant plusieurs unités d’habitation indépendantes souvent juxtaposées les unes au dessus des autres (deux niveaux d’habitation pour le duplex et trois pour le triplex). Cet achat permet non seulement au propriétaire d’avoir son propre logement individuel s’il le souhaite, mais aussi de louer les autres en même temps et donc d’en tirer un revenu.

La maison en rangée

Il s’agit de maisons mitoyennes ayant généralement exactement le même aspect. Elles sont toutes regroupées ensemble et forment de longues rangées. Chaque personne possède évidemment son entrée individuelle et éventuellement son terrain, mais les murs sont souvent mitoyens des deux côtés.

logements canada

La recherche

Vous pouvez choisir de vous débrouiller ou bien faire appel aux services d’un agent immobilier qui pourra vous faire visiter différents logements selon vos besoins et votre budget.

Pour trouver un bon agent immobilier, commencez par demander autour de vous, rien de tel que le réseau pour ce genre de choses ! Vous pourrez également trouver une liste d’agents sur le site du Service Inter-Agences (S.I.A.) ou dans les pages jaunes.

N’hésitez pas à dire autour de vous que vous cherchez à acheter un logement, consultez les petites annonces chez les commerçants et dans les journaux, sur internet avec notamment le site Realtor.ca. Le fameux Kijiji (particulier à particulier) a lui aussi un espace réservé à l’immobilier pour ceux qui souhaitent vendre ou acheter.

N’hésitez évidemment pas à visiter toutes les habitations qui correspondent à vos critères afin de pouvoir ensuite comparer et faire votre choix. Vérifiez que le logement est sécuritaire, que les lieux sont en bon état (sol, plafond, plomberie, etc.), que rien n’est cassé et que les différents dispositifs fonctionnent bien.

Une fois que vous avez trouvé la maison de vos rêves

L’offre d’achat

Elle peut être préparée par votre agent immobilier ou, si vous n’en n’avez pas (vente directe), avec l’aide d’un avocat (ou d’un notaire au Québec). En effet, il s’agit d’un document juridique et l’aide d’un professionnel est plus que conseillée afin de rédiger l’offre comme il faut avant de la présenter au vendeur.

Si celle-ci est acceptée, c’est aussi l’avocat (ou la notaire) qui s’occupera de transférer la propriété à votre nom.

Vous pouvez également demander à faire passer une inspection de la maison par un expert. Sachez évidemment que le prix d’achat peut être négocié si des travaux s’imposent par exemple. Dans l’autre sens, le vendeur peut aussi revoir votre offre à la hausse en exigeant plus.

Le financement de l’achat

Le prêt bancaire

Généralement, les acheteurs auront besoin de faire ce prêt pour acheter leur habitation. Il peut être obtenu par une banque ou par une autre institution financière (caisse populaire, compagnie d’assurance, coopérative d’épargne et de crédit, etc.). Pour le rembourser, vous devrez effectuer des versements périodiques étalés sur une certaine durée. Évidemment, des intérêts s’appliquent sur cet emprunt.

Pour obtenir un prêt bancaire, on vous demandera un historique de crédit. En effet, ce dernier permettra aux banques canadiennes de décider si elles souhaitent vous accorder le prêt ou pas. Cette étape sera évidement plus difficile (mais pas impossible) si vous êtes résident temporaire ou nouvel arrivant. Une fois que vous avez envoyé votre demande de prêt, comptez environ 24 à 48h pour recevoir une réponse.

Les aides financière

Au Canada, il est possible de bénéficier de certaines aides financières pour l’achat de votre logement. Des solutions existent également pour vous permettre d’économiser en vu de l’achat d’un logement (CELI et RAP).

achat logement

Les sites utiles pour vous aider dans votre processus d’achat

 

Sources principales : Société canadienne d’hypothèques et de logement, site CIC

1 commentaire

  1. Bonjour Madame, Monsieur,
    Je suis français. nous venons au Canada depuis 2005.
    Nous avons d’abord séjourné en motel, puis en logement et finalement en maison.
    Récemment le propriétaire, qui veut vendre sa maison depuis 7 années, nous à proposer de nous la vendre.
    Ma question : quel est le montant ou le % des frais divers et variés qui vont se rajouter au prix de la maison?
    L’avocate que nous avons contacter pour la transaction ne nous l’indique pas.
    L’estimatrice du bien qui fait partie d’une agence immobilière m’a communiquer le % pour un canadien et un résident, mais pas pour des « touristes » ( qui passent environ 5 mois en COLOMBIE BRITANNIQUE depuis 2012 )
    => Ce qui serait intéressant c’est de faire faire figurer parmi vos informations le % d’impôts, taxes à nous de calculer ensuite combien tout cela nous reviendra. En France c’est 7% que l’on soit français ou étranger, et si ça change d’un état à l’autre.
    Par avance merci.
    De tout coeur je vous souhaite le Meilleur, ainsi qu’à tous les Etres chers à votre Coeur.
    François

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here