Les bons plans nourriture et vêtements à Montréal

Que vous arriviez tout juste ou que vous soyez à Montréal depuis quelques temps, il y a des astuces à connaître pour vous sustenter et vous vêtir à moindre coût. Des bonnes adresses et des concepts qui se transmettent de bouche à oreille en rencontrant locaux et autres permis EIC. Voici ma liste de favoris…

Côté nourriture

Le marché Jean Talon

En plus d’être convivial, c’est un bon endroit pour faire vos courses quotidiennes. Pour ma part, j’y vais pour acheter des fruits et légumes, du bon miel de petits producteurs et des œufs frais .

La boucherie Porcmeilleur propose tous les produits à base de cochons dont pas mal en promotion, notamment les congelés. Pour info, le jambon et le bacon y sont excellents, bien meilleurs que dans les grandes surfaces, tant par le goût qu’au niveau qualité.

Ceux qui veulent de la viande peuvent aussi opter pour le stand Nordest, situé juste en face avec un grand choix de viandes biologiques à des prix relativement raisonnables, sans compter les fréquentes promotions.

Pour les fruits et les légumes, n’hésitez pas à vous approcher et à bien regarder car certains producteurs proposent des paniers à 1$ seulement. Évidemment, les produits de saison sont généralement moins chers et de meilleure qualité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

NousRire

Lancé en mai 2015, ce groupe d’achat propose de nombreux produits en vrac, au kilo, à des prix vraiment intéressants (céréales, condiments, huiles, pâtes, farines, etc.). Si vous êtes en colocation par exemple, cela vous permet d’effectuer des courses groupées, d’économiser et de faire des réserves.

Les critères de sélection des produits ? La qualité, le prix et le caractère écoresponsable (priorité aux producteurs locaux et aux produits équitables).

Le fonctionnement est simple : tous les deux mois, vous passez commande en ligne. Vous vous rendez ensuite au lieu de retrait choisi et le jour voulu pour récupérer vos achats. Là, plusieurs options s’offre à vous :

– Récupérer vos produits déjà emballés moyennant quelques frais supplémentaires (20% sur total commande).

– Récupérer vos produits et vous occuper de leur emballage en apportant vos contenants. Dans ce cas aucun frais supplémentaires.

– Travailler comme bénévole pour NousRire et bénéficier de 20% de réduction sur votre prochaine commande.

Bien installé à Montréal, le système se développe aussi dans d’autres villes du Québec (Laval, Joliette, Trois-Rivières, Québec, etc.).

Les épiceries zéro déchets

Réduire le gaspillage et éliminer la production de déchets, c’est l’objectifs de ces épiceries qui se développent de plus en plus à Montréal. L’occasion d’acheter la quantité qui vous convient, ni trop, ni pas assez, mais aussi d’opter pour des produits biologiques et locaux.

Contrairement à ce que l’on peut penser, les prix sont sensiblement les mêmes en comparaison aux commerces classiques. En bref, c’est un bon moyen de s’impliquer dans une consommation plus responsable sans pour autant payer plus cher. Il suffit simplement de ramener vos propres contenants (sacs et bouteilles).

Pour avoir essayé, je peux vous confirmer que le principe est vraiment bon et de nombreux types de produits sont proposés. Parmi les principales épiceries zéro déchets à Montréal : LOCO, Vrac & Bocaux et Méga Vrac.

Vrac & Bocaux
Vrac & Bocaux

Segal

Vue de l’extérieur, cette épicerie du boulevard Saint-Laurent ne paye pas de mine et l’on peut facilement passer devant sans même la voir. Et pourtant, cela vaut largement le coup de rentrer et de vous aventurer dans ce joyeux bazar. En effet, vous y trouverez un vaste choix de produits biologiques et vegan à moindre coût. Testée et approuvée ! Pensez à apporter vos propres sacs

PA

Pour ceux qui veulent acheter en supermarché, c’est chez PA que vous trouverez les prix les plus intéressants avec les mêmes produits que dans les supermarchés habituels. Ici pas d’objectif environnemental ni éthique, pas de recherche sur la déco des magasins, mais juste des prix bas.

Il est également possible de commander en ligne et de se faire livrer, ce qui peut s’avérer pratique pour l’hiver !

Les restaurants à 5$

Manger au restaurant pour seulement 5$, c’est ce que proposent plusieurs restaurants à Montréal comme L’Entrepôt Mont Royal, le Pot Masson, le Cinko. Au menu, des plats variés qui ne dépassent pas cette modique somme. De l’un à l’autre, la nourriture est assez bonne même si ce n’est pas de la grande cuisine, c’est parfait pour un repas économique entre amis, sans oublier l’ambiance conviviale de chacun de ces lieux.

Si vous vous posez la question de savoir comment ces établissements s’y retrouvent en proposant des prix si bas, il semblerait que la quantité de clients y soit pour beaucoup. 

Côté vêtements

Les friperies

Les montréalais(es) sont plus que nombreux à magasiner dans des friperies (vêtements d’occasion). Certaines sont plus chères que d’autres, il y a les friperies de luxe et les plus classiques, mais en moyenne les prix restent moins chers et on y déniche souvent de belles pièces.

Parmi mes adresses favorites, les centres de dons Renaissance qui proposent un choix énorme de vêtements en tout genre (moins de 10$), mais aussi de meubles, d’accessoires et autres.

Vous trouverez également de nombreuses friperies plutôt sympa dans le quartier du Mile End (Empire de l’échange, Annex Vintage, etc.)et la fameuse boutique-café Eva B sur Saint Laurent.

Annex Vintage
Annex Vintage

Les échanges de linge

Les échanges de linge (échange de vêtements) se pratiquent beaucoup ici, le principe est simple et franchement convivial. Vous avez des vêtements que vous ne mettez plus, vos amis ont des vêtements qu’ils ne mettent plus. Vous organisez chez vous ou chez quelqu’un d’autre un échange de linge. Tout le monde rapporte ses affaires à donner et chacun pioche ce qu’il veut dans le tas. En même temps, c’est l’occasion de jaser, de passer un bon moment entre amis et de profiter de linge gratuit !

Le groupe « Tout le monde est pu capable de son linge »

Une aubaine ! Sur ce groupe facebook, québécois et expat vendent les vêtements qu’ils ne mettent plus à des prix vraiment intéressants. Vous pouvez acheter mais aussi vendre les affaires dont vous souhaitez vous séparer (notamment lorsque vous quittez le Canada). La transaction se fait de particulier à particulier et les pièces doivent être en bon état. Attention certains vêtements partent vite donc il faut être rapide !

Les ventes de garage

Vous en trouverez beaucoup, surtout l’été en flânant dans les rues de la ville. Les gens sortent de chez eux tout ce dont ils ne veulent plus et le vendent pour quelques dollars. Des vêtements, des livres, des accessoires et mille autres objets sont exposés dans la rue, devant leur domicile à la manière d’une mini brocante.

Autre bon plan : des meubles dans la rue

J’en conviens, on sort de la catégorie nourriture/vêtements mais je me devais d’en parler ! Sachez donc que l’été, notamment aux alentours du 1er juillet (jour du déménagement au Québec), vous avez de grandes chances de trouver tout un tas de meubles en plus ou moins bon état dans la rue. N’hésitez pas à vous servir, tout le monde le fait et on a parfois d’incroyables surprises. Un bémol tout de même concernant les meubles en bois et les tissus, vérifiez bien l’état avant de l’embarquer afin d’être sûr que l’objet ne cache pas de punaises de lit !

Sur facebook, le groupe « Jeté Trouvé » propose de « partager des photos ainsi qu’une adresse lorsque vous voyez des objets jetés sur le bord de la rue qui sont récupérables. » Là aussi il faut être rapide car premier arrivé, premier servi !

 

Si vous avez également des bons plans, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Crédits photo : Adeline de Oliveira, Stephane Vairo 

PARTAGER

Laisser un commentaire