Avoir un chien ou un chat à Montréal : mode d’emploi

chien montreal
Copyright : JohnWalkerBlue
Assurances PVT Canada

Vous venez vous installer au Canada avec votre animal de compagnie, ou vous êtes déjà sur place et l’idée d’en avoir un vous tente ? Sachez qu’à Montréal, les personnes possédant un chat ou un chien doivent respecter un certain nombre de règles strictes.

Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le sujet pour mieux vous aider à prendre votre décision en connaissance de cause.

Le permis obligatoire

Tous les propriétaires de chiens ou de chats résidant sur le territoire de la ville de Montréal doivent se procurer un permis valide pour leur(s) animal(aux) de compagnie. Cette licence est valable sur l’ensemble de la Ville de Montréal.

Les animaux âgés de plus de 90 jours doivent avoir une licence dans les 15 jours suivant leur acquisition ou de leur naissance s’il s’agit d’un bébé.

Chaque animal doit porter une médaille permettant d’identifier son arrondissement, sauf pour les animaux munis d’une micropuce.

La licence soit être renouvelée chaque année avant le 31 décembre. Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre.

Les promeneurs de chiens doivent également détenir un permis spécial.

L’obtention ou le renouvèlement du permis se fait dans le Bureau Accès Montréal de votre arrondissement, en vous rendant sur place ou par envoi postal.

Les coûts du permis

Ils varient entre 10 et 150$ selon le type d’animal et son état (stérilisé ou non stérilisé).

Les tarifs pour l’obtention du permis régulier sont réduits de 5$ si le chien ou le chat est muni d’une micropuce.

PartenaireAssurances PVT Canada

Sachez que le permis est gratuit pour les chiens d’assistance et les animaux adopté dans un refuge lorsque la demande de permis est effectuée dans les 15 jours suivant l’adoption.

Logement et animaux

Question d’hygiène, risques de dégâts, de bruits et de plaintes de la part du voisinage : trouver un propriétaire qui accepte que vous ayez votre animal de compagnie peut s’avérer assez difficile à Montréal.

Copyright : Cazault

Le Code civil du Québec ne mentionne visiblement rien sur la présence d’animaux dans un appartement. Cependant, cela peut être précisé sur le bail ou encore dans le règlement interne de votre immeuble. Si rien n’est mentionné à ce sujet, c’est qu’à priori vous avez le droit d’avoir avec vous un animal.

Le mieux reste tout de même de demander directement au propriétaire. Celui-ci pourra refuser ou accepter sous certaines conditions comme par exemple demander que votre chat soit dégriffé pour éviter d’abîmer le parquet. Certains propriétaires pourront également décider de vous faire payer plus cher.

Ce document de la SPCA (Société de la Prévention de la Cruauté envers les Animaux) vous indique les recours possibles si l’on vous interdit de garder votre animal dans un logement.

Dans des cas très particuliers comme un handicap justifiant la nécessité de l’animal, le locataire peut garder ce dernier même si les animaux ne sont pas autorisés sur le bail ou dans le règlement.

Si vous possédez un animal de compagnie et que vous cherchez un logement, le site PadMapper s’avère être un outil assez pratique. En effet, en plus de regrouper les annonces présentes sur plusieurs plateforme donc le fameux Kijiji, il permet de trouver des logements « pet friendly » (chiens ou chats) grâce à son système de filtres et de localisation.

Transports et animaux

Concernant les transports en commun à Montréal (métro et bus), votre animal a pour obligation d’être placé « dans une cage ou dans un récipient fermé conçu à cet effet », exception faite des chiens guides ou d’assistance évidemment.

Une chose à laquelle il faut bien penser, notamment en hiver !

Concernant les trains, ils n’acceptent généralement pas les animaux à bord des voitures, à l’exception des chiens guides encore une fois. C’est notamment le cas de la compagnie VIA Rail Canada qui demande aux passagers de placer leurs animaux dans un wagon spécial. Les chats et les chiens de petite taille sont acceptés à bord des trains mais à condition d’être dans une « cage rigide (métal ou plastique) assez grande pour leur permettre de tenir debout ». Sachez que des frais supplémentaires s’appliquent selon les trains.

Les animaux en ville

Les animaux sont interdits dans les restaurants et dans la plupart des magasins. Il devra donc attendre dehors, attaché à un poteau, lorgnant les passants avec les yeux les plus tristes du monde.

Copyright : Runs With Scissors

Votre chien doit toujours porter sa médaille et être tenu en laisse d’une longueur maximale de 1,85 m (1,25 m pour les chiens de type Pit bull). Si votre animal pèse plus de 20kg, il doit porter un harnais auquel s’attache sa laisse.

Nul besoin de préciser que vous devez ramasser les excréments de votre boule de poils et les placer dans des poubelles prévues à cette effet.

Enfin, parce que votre animal a bien besoin de se dépenser, il existe heureusement des lieux entièrement dédiés aux chiens et à leurs propriétaires ou gardiens. Votre chien pourra courir librement et sans laisse dans les aires d’exercice canin à Montréal.

Autres informations utiles

  • Le non respect de ces différentes règles peuvent vous valoir une amende particulièrement salée (jusqu’à 750$), voire l’enlèvement de l’animal dans certains cas extrêmes.
  • À compter du 31 décembre 2019, les chiens devront obligatoirement être stérilisés et équipés d’une micropuce. Pour l’instant la stérilisation est fortement recommandée mais pas obligatoire. Idem pour la micropuce.
  • Des conditions particulières s’appliquent aux personnes possédant un chien de type Pit bull (incluant le Pit bull terrier américain, le Terrier américain du Staffordshire, le Bull terrier du Staffordshire et l’American bully). En effet, ils doivent obtenir un permis spécial et faire porter une muselière à leur chien une fois à l’extérieur de leur logement. Ils doivent également les tenir en laisse (longueur maximale de 1,25 mètre).
  • Dans certains quartiers, des races de chiens spécifiques sont simplement interdites. La première chose à faire si vous cherchez un logement est de vérifier sur le site de l’arrondissement dans lequel vous comptez vous installer.
  • Si vous trouvez un animal errant ou si vous avez perdu le vôtre, contactez le 311. C’est aussi ce numéro qu’il faudra faire si vous vous faites mordre dans la rue par exemple.
  • Le propriétaire d’un animal pour lequel une médaille a été délivrée doit prévenir la Ville en cas de changement d’adresse, de mort, de disparition, de don ou de vente de son animal, et ce dans les 15 jours suivant l’un de ces évènements.
  • Jolie trouvaille, le blog Une vie de chien à Montréal où Claire, expatriée à Montréal, nous parle de Guns, son Italian Mastiff, et des difficultés qu’elle a pu rencontrer pour s’installer.

 

Comme beaucoup de grandes villes, Montréal fait face à un trop plein d’animaux en raison de nombreuses naissances, mais aussi de beaucoup d’abandons. Ce dernier cas arrive d’ailleurs fréquemment chez les résidents temporaires qui, une fois leur visa terminé, décident de se séparer de leur animal. Si vous souhaitez prendre un chat ou un chien, pensez à regarder du côté des refuges qui regorgent d’animaux en quête d’un nouveau foyer.

Copyright : André Chivinski

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur le site Ville Montréal ainsi qu’un règlement sur le contrôle des animaux.

Source : Ville Montréal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here