Regina, la ville des Prairies

Winter day in Regina by Daniel Paquet
Assurances PVT Canada

Petite ville au coeur de la région agricole et plaaate des Prairies, Regina n’en reste par moins la capitale ainsi que le centre administratif et commercial du Saskatchewan. On n’y passe pas par hasard et tant qu’à y rester quelques jours, pourquoi ne pas découvrir ce qu’elle a à offrir ?

Regina, Saskatchewan ??? Difficile de voir où ça se trouve, de quoi ça a l’air… Bref, peu de monde en a déjà entendu parler, ce qui n’empêche pas de partir à la découverte de cette ville du Canada profond.

Car si elle est la capitale du Saskatchewan, Regina reste une petite ville provinciale d’un peu plus de 200 000 habitants, au centre d’un réseau de petites villes et villages agricoles. Vous l’aurez compris, votre séjour ne sera pas consacré aux folles sorties ! Il ne se passe pas grand-chose ici, et ce n’est pas la plus belle ville du Canada, mais après tout, ce n’est pas toujours ce que l’on recherche…

Regina est une petite ville des prairies, paisible, confortable et douce, pleine d’espaces verts, où vous pourrez aisément vous balader à pieds. Ce qui représente pas mal d’avantages déjà.

Un peu d’histoire

La ville aurait été établie en 1882 pour accueillir le siège du gouvernement de la région (sur un emplacement surnommé Pile of bones, du fait de nombreux os de bisons). Elle était entourée par trois villages déjà établis : Battleford, Troy et Fort Qu’Appelle. La ville fut intégrée à la Confédération en 1903 et devint la capitale de la province du Saskatchewan en 1906. C’est à cette occasion que fut bâtie l’assemblée législative régionale (achevée en 1912), un des plus anciens bâtiments de Regina. Rien à signaler véritablement côté histoire, si ce n’est le procès en 1890 de Louis Riel, chef métis de la rébellion contre le pouvoir central, et un gros ouragan qui a détruit la ville en 1912.

Legislative Building
Legislative Building

Le développement de la ville s’est produit essentiellement durant les années 30 pour ensuite ralentir. Ceci dit, la population n’a cessé d’augmenter, même si la progression est restée lente. En 1901, la ville comptait 2249 habitants, en 1911 : 30 200, en 1941 : 57 400, en 1961 : 112 000, en 1996 : 180 400… La modernisation depuis les années 80 n’a pas épargné les anciens bâtiments et édifices historiques, malheureusement. Il reste donc peu de témoignages architecturaux du début du XXe siècle et c’est bien dommage. Par contre, vous avez un choix de centres commerciaux assez impressionnant par rapport à la taille de la cité.

Aujourd’hui, l’économie de Regina s’appuie essentiellement sur l’exploitation de ressources premières (pétrole, gaz naturel…) mais aussi sur l’agriculture.

Informations pratiques

Climat

Les hivers sont froids, secs, enneigés et très longs. Regina n’est assurément pas une ville tropicale, pour preuve, la température moyenne annuelle ne dépasse pas les 2,8°C (il aurait même fait -50°C). La période la plus humide se situe entre juin et août (en juin surtout, attendez-vous à de grosses pluies). Bref, c’est le Canada…

Se déplacer

Pour vous déplacer, vous aurez le choix entre bus, bus et bus. Ceci dit, étant donné la taille de la ville, cela suffit. Mais vous aurez peut-être besoin d’une voiture si vous voulez être un peu plus flexible.

À pieds, vous pourrez vous balader Downtown ou dans Cathedral District.

PartenaireAssurances PVT Canada

Et vous ne pourrez pas vous y rendre directement depuis la France, l’aéroport ne dessert que des destinations nationales. Mais peu importe… Le train y passe, on peut donc y arriver –et s’en échapper– facilement !

Une ville de lacs et de parcs

La ville est ponctuée de parcs (de petits squares à de grandes étendues) verdoyants l’été et blancs de neige l’hiver. Il suffit de monter en hauteur pour le constater. Ils offrent la possibilité de pratiquer des activités outdoor toute l’année, en plein centre. De plus, Regina abrite plusieurs lacs (Lakewood, Lakeridge…) qui rendent l’environnement extrêmement agréable.

Wascana Center est le poumon vert de la ville très apprécié des habitants. Ce grand parc urbain conçu par un designer au centre de Regina encercle le splendide Waskana Lake. Spacieux, vert et très bien aménagé, vous pouvez y pique-niquer, nager, courir, faire du vélo, du bateau et marcher (en été). L’endroit est idéal également pour pratiquer le patin à glace ou le ski de fond en hiver.

Saskatchewan Legislature, on Lake Wascana by Ben Lawson
Saskatchewan Legislature, on Lake Wascana by Ben Lawson

Victoria Park est un des autres parcs en centre-ville.

Se divertir à Regina

Regina est une ville universitaire, donc il y a pas mal de « jeunes » et donc possibilité de s’amuser dans deux quartiers en particulier :  le Wharehouse District bars, un peu au nord de Downtown, abrite une série de bars et cafés dans de vieux entrepôts, qui leur donne un aspect très underground et pas désagréable. Vous y boirez de la bière  et pourrez y écouter de la musique live de qualité (allez au Bushwakker Brewpub). Cathedral District est un quartier agréable avec cafés et boutiques, où vous pouvez flâner à votre guise.

Culture & Arts en bonne place

On peut avec raison se demander quelle vie culturelle peut offrir une petite ville d’une province essentiellement canadienne. Dans ce domaine, Regina a fait des efforts et dispose aujourd’hui d’infrastructures relativement dynamiques : le Conexus Arts Centre (construit en 1970), un théâtre et une salle de concert qui surplombent le Wascana Lake, le Royal Saskatchewan Museum, premier musée de la province, consacré à l’histoire naturelle de la région.

Regina possède également une grande université avec, notamment, des départements musique, théâtre et danse, ce qui souligne l’importance que la ville place dans les arts.

Il existe par ailleurs de nombreuses petites galeries d’art, dont la principale, la Norman Mackenzie Art Gallery, est la plus intéressante.

D’autres musées peuvent être considérés comme d’intérêt : le Royal Canadian Mounted Police Museum (RCPM Heritage Centre et en français Musée de la Gendarmerie royale du Canada, police montée). C’est souvent sous le nom de Mounties que vous entendrez parler de la gendarmerie, c’est une institution qui tient une place importante dans l’identité du Canada. C’est dans ce centre d’entraînement que tous les officiers de la police montée canadienne viennent s’entraîner depuis 1885. Vous pourrez donc apercevoir les salles d’entraînement et assister à la parade qui a lieu tous les lundis, mercredis et vendredi vers midi.

Tour des officiers by Daniel Paquet
Tour des officiers by Daniel Paquet

Si vous êtes en mal d’occupation, vous pouvez aussi visiter l’Assemblée législative du Saskatchewan, un des plus anciens bâtiments de la ville, le Science Centre, le Regina Plains Museum sur l’histoire de la ville, la maison du lieutenant-gouverneur ou encore vous rendre au Regina’s Farmer Market pour faire le plein de produits frais.

Le site internet Regina Regional Opportunities Commission vous aidera à trouver des animations et activités lors de votre séjour.

Autour de Regina

La Qu’Appelle Valley est une destination touristique estivale et hivernale prisée par les Reginians grâce à ses multiples lacs : Lost Mountain Lake, les Buffalo Pound Lakes et les Fishing Lakes (Pasqua, Echo, Mission et Katpewa) mais aussi des stations de ski.