Victoria, entre histoire, quiétude et nature

British Columbia Parliament Buildings
British Columbia Parliament Buildings
Assurances PVT Canada

Capitale de la Colombie-Britannique, Victoria est la plus vieille ville de l’ouest canadien. Elle est située à l’extrémité sud de l’île de Vancouver et bordée par les détroits de Juan de Fuca et Haro. Surnommée la « Ville des jardins », c’est un lieu plein de charme, une escapade rafraîchissante, pittoresque et reposante.

Histoire : entre colons et Premières Nations

Les peuples autochtones (Premières Nations) furent les premiers habitants de la région. Des preuves archéologiques ont d’ailleurs montré des traces d’habitation humaine datant de plus de 4000 ans.

Les colons arrivèrent par bateau au 19ème siècle, à travers le détroit de la Géorgie et de Juan de Fuca. En 1842, c’est sur ces mêmes rivages que l’officier James Douglas et ses hommes établirent un nouveau siège pour la Compagnie de la Baie d’Hudson, une société de traite de fourrures britannique. Des échanges commerciaux commencèrent alors entre ces nouveaux arrivants et les occupants originaux des terres. D’autres tribus se mirent aussi à affluer afin de commercer avec les européens et la région devint un centre d’activité particulièrement important.

En 1858, la découverte d’or sur le fleuve Fraser transforme Victoria en centre d’approvisionnement. Les mineurs du monde entier affluent dans la région, la ville s’enrichit et la population de colons augmente fortement en très peu de temps, tandis que le nombre d’autochtones se met à décliner.

En 1866, l’île de Vancouver et la Colombie-Britannique s’unissent pour former une seule et unique colonie. Victoria, qui porte le nom de la reine Victoria, est déclarée capitale en 1868. Quelques années plus tard, elle perd son statut de centre commercial de la Colombie-Britannique, laissant cette place à Vancouver, suite à l’achèvement du terminus du Canadien Pacifique sur Burrard Inlet.

Un climat idéal

Victoria jouit d’un climat méditerranéen particulièrement plaisant. Les hivers sont plutôt doux et pluvieux tandis que les précipitations ont l’avantage d’être bien moins importantes qu’à Vancouver ou Seattle. La fraîcheur se fait surtout ressentir entre novembre et mars mais reste largement agréable pour le Canada.

Si vous recherchez la chaleur, venez à Victoria entre juin et septembre pour profiter des températures estivales agrémentées de l’air frais de la mer.

Le climat doux de la ville et son ensoleillement abondant lui valent quantité de fleurs et d’arbres, donnant ainsi lieu à son surnom de « ville des jardins ». Les nuits d’été, on peut même sentir leur parfum flotter dans l’air.

Butchart Gardens
Butchart Gardens

Comment s’y rendre

Pour se rendre à Victoria depuis le continent et vice versa, le ferry est le moyen de transport le plus utilisé. Il se prend à Tsawwassen. La compagnie principale est BC Ferry. Il est aussi possible de prendre le Washington State Ferries de Sidney à Anacortes et le Black Ball ferry de Victoria à Port Angeles, Washington. Il existe également un service de catamaran à grande vitesse réservé aux passagers, pour se rendre de Victoria à Seattle.

Le port de la ville constitue une importante destination maritime avec beaucoup de navires de croisière notamment.

PartenaireAssurances PVT Canada

La voie des airs est aussi une option avec l’aéroport international de Victoria (22km au nord de la ville). Il existe également des vols en hydravion partant de Vancouver à Victoria. La principale compagnie est Harbour Air.

Déambuler dans les rues de Victoria

Entre histoire et vie contemporaine, Victoria est une ville vibrante qui se savoure et une destination quasi incontournable pour ceux qui voyagent dans cette région. Belle de jour avec ses parcs et jardins fleuris, elle est aussi somptueuse la nuit, habillée de toutes ses lumières.

Victoria a l’avantage de plaire à tout le monde, que vous y alliez en famille, en couple ou entre amis. Peu importe le moment de l’année, vous trouverez toujours de quoi faire entre nature, ballade en ville et vie nocturne animée avec de nombreux bars, pubs, clubs et cabarets.

Promenez-vous dans l’Inner Harbor (le port intérieur) en admirant d’un côté les superbes embarcations, de l’autre les plus anciens bâtiments de Victoria, les musées et les galeries d’art. La vieille ville est aussi un inconditionnel avec son charme britannique et ses nombreuses boutiques en tout genre (équipements plein air, art des premières Nations, souvenirs, etc.). À ne pas manquer également, les fameuses maisons flottantes colorées à Fisherman’s Wharf. C’est assez touristique mais vraiment amusant à voir !

houseboat
Houseboat – Copyright : Ian D. Keating

Pour visiter Victoria, l’idéal est évidemment de marcher ou de louer un vélo.

Les immanquables

  • Les Butchart Gardens réunissent cinq types de jardins différents avec presque un million de plantes à massifs, assurant une fleuraison continue de mars à octobre. Ce lieu est un véritable petit paradis qui enchante les yeux avec des aménagements paysagers calculés au pétale près ! Petit conseil si vous souhaitez éviter la foule et profitez du calme, mieux vaut y aller tôt le matin à l’ouverture.

Si vous y êtes entre juillet et août, ne manquez pas les feux d’artifice tous les samedis soirs.

  • Beacon Hill Park avec ses 200 acres de verdure. C’est un parc somptueux avec ponts, lacs, étangs et grandes étendues de pelouse, un lieu où l’on peut observer les oiseaux, profiter du soleil, pique-niquer et se relaxer au calme. Des petits concerts y sont également organisés pendant les weekends d’été.
  • Situé sur la colline de la ville, le Craigdarroch Castle est un superbe manoir datant de l’époque victorienne (fin des années 1890) et comprenant 39 pièces dans lesquelles on peut admirer boiseries, vitraux et meubles d’époque. Il est considéré comme « Lieu historique national ». Plongeon dans le passé garanti !
  • Le Royal BC Museum (Musée royal de la Colombie-Britannique) est un véritable trésor culturel portant sur l’histoire naturelle et humaine de la Colombie britannique. Il est divisé en 3 parties : histoire naturelle, Premières Nations et histoire moderne. Les expositions y sont bien présentées et particulièrement intéressantes, notamment celle sur les Premières Nations et sa salle remplie de totems (« Totem Hall »). Pendant que vous y êtes, je vous conseille d’aller visionner un des films à l’IMAX National Geographic.
royal bc museum
Light painting at Totem Hall – Copyright : Royal BC Museum

Ne ratez pas non plus le marché de l’artisanat et le Farmers’ Market sur Bastion Square le dimanche, le quartier de Chinatown, la Galerie d’art du Grand Victoria (Art Gallery of Greater Victoria), les édifices du Parlement de la Colombie-Britannique, l’hôtel Fairmont Empress ou encore Fisgard Lighthouse, un ravissant petit phare.

 

Entre océan et montagne, Victoria offre également un éventail d’activités plein air, notamment du vélo avec de nombreuses pistes dont certaines donnant accès à des points de vue somptueux (Seaside Cycling Route, Lochside Trail, Galloping Goose Trail). Je vous conseille aussi vivement de partir observer les orques, les otaries et autres espèces marines sur les eaux qui entourent l’île de Vancouver. Celle-ci recèle de trésors et d’endroits fabuleux à découvrir. Vous pourrez également admirer le paysage en voguant sur les flots avec un kayak ou un canoë.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here