Douane canadienne : ce que l’on peut ramener

Assurances PVT Canada

C’est la question que l’on se pose souvent quand on part de France pour se rendre au Canada. En cadeau pour les proches, ou juste pour soi, parce qu’on sait que certains produits « vitaux » (type fromage par exemple) ne seront pas disponibles là-bas ou du moins pas au même prix. Voici un récapitulatif des choses à savoir avant de glisser des produits français dans votre valise. 

Pourquoi ne peut-on pas ramener ce que l’on veut ?

Tout simplement parce que chaque pays et/ou continent souhaite protéger son environnement et sa population contre d’éventuels fléaux touchant d’autres territoires. Ainsi, des restrictions ont été mises en place aux douanes car certains végétaux et produits animaux importés peuvent être porteurs de maladies. Les produits concernés peuvent d’ailleurs changer selon l’évolution d’une menace.

Règle primordiale : toujours déclarer ce que vous rapportez

Certains vous diront que non, qu’ils n’ont jamais eu de problème. Oui, sauf que cela n’arrive pas qu’aux autres et que ne rien déclarer peut vous coûter très cher si les agents fouillent vos bagages et s’aperçoivent que vous avez menti. Le mieux est donc de déclarer ce que vous ramenez en remplissant la carte de déclaration qui vous sera distribuée dans l’avion.

Lors du passage douane/immigration, le douanier vous demandera (en lisant votre déclaration) si vous ramenez des choses. Selon votre réponse, la personne écrira une notification sur le document afin d’indiquer si c’est bon ou si vos bagages doivent être fouillés.

En cas de fouille des bagages :

  • Si vous avez déclaré des produits et que ceux-ci ne sont pas autorisés, vous risquez qu’ils soient confisqués, tout simplement.
  • Si vous n’avez pas déclaré des produits et que ceux-ci sont découverts, vous risquez de les voir confisqués, mais surtout d’écoper d’une amende assez salée. Une pénalité peut également être appliquée sur la valeur des biens saisis.

Les produits alimentaires provenant de France

Selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments « Les voyageurs sont tenus par la loi de déclarer tous les produits et sous-produits végétaux, animaux et alimentaires qu’ils rapportent au Canada. »

Les produits laitiers

Fromage : vous avez jusqu’à 20kg par personne. Sont interdits le lait, les produits laitiers type lactosérum, la crème, le lait écrémé, l’huile de beurre, etc., ainsi que les produits laitiers en poudre, surgelés, reconstitués ou frais.

Pour être tranquilles, oubliez le petit fromage du marché et préférez des produits emballés sous vide avec la composition, la provenance et la date de péremption indiquées. Sachez que généralement le fromage au lait cru non pasteurisé ne passe pas.

Les produits de boulangerie, bonbons, etc.

Vous avez jusqu’à 20kg autorisés par personne, en faisant bien attention à ce qu’aucun de ces produits ne contienne de la viande.

Fines herbes, épices, café, thé et condiments

Pas d’interdiction particulière.

Produits de viande et de volaille

Il est assez difficile de savoir si le pâté, le foie gras, le saucisson et autres produits de chez nous vont être acceptés. Officiellement, le foie gras n’est pas autorisé, pourtant j’ai déjà pu en ramener en précisant au douanier que les produits étaient dans des boîtes de conserve.

Toute viande ramenée doit avoir fait l’objet d’un procédé de cuisson. Comme pour les produits laitiers, sur chaque produit doivent être indiquées la provenance, la date de péremption et la composition.

  • Bon à savoir : en général, tout ce qui est en boîte de conserve devrait passer relativement facilement.

 Pour plus de détails sur d’autres types de produits non cités, consultez le Site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, dans la section « Produits pouvant être rapportés de pays autres que les Etats-Unis ».

Évidemment vous croiserez toujours des personnes avec qui certains produits ont été acceptés et d’autres avec qui les choses se sont passées différemment, c’est donc à vous de choisir en connaissance de cause !

L’outil pratique SARI

Si vous ne trouvez pas un produit en particulier ou si vous n’êtes pas sûr, l’outil SARI (Système Automatisé de référence à l’Importation) vous permet de savoir si le produit concerné peut être ramené.

Pour cela, tapez le nom du produit (par exemple « fromage »), puis grâce au menu déroulant, précisez le produit précis (si vous avez plusieurs choix), le continent d’origine, le pays d’origine et l’usage final (généralement « voyageurs et usage personnel »).

Vous verrez ensuite si ce dernier est autorisé ou refusé.

Alcool, cigarettes et argent 

Si vous avez passé 48 heures ou plus à l’extérieur du Canada, vous pouvez importer l’une des quantités suivantes d’alcool et/ou de cigarettes sans payer de droits ni de taxes. 

Les boissons alcoolisées

  • Vin : 1,5 litre maximum
  • Bière : 8,5 litres maximum
  • Autres boissons alcoolisées : 1,14 litre maximum

La taille des bouteilles peut varier, l’important est de ne pas dépasser le chiffre donné. Évidemment, vous n’avez le droit qu’à une seule de ces quantités, vous ne pourrez pas cumuler le maximum de bière, de vin et autres boissons.

Pour pouvoir ramener de l’alcool, il faudra avoir l’âge requis, soit 18 ans (Alberta, Manitoba et Québec) ou 19 ans (autres provinces et territoires).

Le tabac

  • Jusqu’à 200 cigarettes.
  • Jusqu’à 50 cigares.
  • Jusqu’à 200 grammes de tabac fabriqué.

Pour pouvoir ramener de l’alcool, il faudra avoir l’âge requis, soit 18 ans.

L’argent en espèces

Il n’y a pas de restriction concernant l’argent que vous pouvez apporter en entrant ou en quittant le territoire canadien. Cependant, vous avez pour obligation de déclarer tout montant égal ou supérieur à 10000$CAN (en cash ou sous toute autre forme d’instrument monétaire) à l’Agence des services frontaliers du Canada.

 

 

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Nous habitons en bretagne et notre fils est à Quebec. Nous aimerions lui apporter quelques produits régionaux.
    Gateau au beurre et une bouteille soit de vin ou de chouchen( hydromel) . Peut on également mettre dans la valise un fromage, genre camembert ou bien emmental?
    Merci de votre réponse
    Jacqueline

  2. Durant l’été j’ai l’intention de faire un voyage en europe dont l’Écosse et j’aimerais peut-être rapporté dison 3 bouteilles de schotch, J’ai lu qu’on pouvais seulement en ramenné une quantité max de 1,14 litre mais si j’exède cette quanté dison de 2 fois supérieur mais dans un but personnel. Est-ce que c’est possible et si oui quels sont les frais suplémentaire
    merci

    • Bonjour,
      La limite est de 1 bouteille, si vous dépassez et que vous ne les déclarez pas vous risquez une grosse amende et qu’on vous prenne vos bouteilles.

  3. Bonjour
    Je pars au Canada mardi 27 février et je voudrais savoir si je peux emmener quelques fruits pour ma consommation personnelle. J’ai l’impression de ne pas pouvoir. J’ai cherché et recherché mais je ne suis pas sûre de moi.
    Merci d’avance

  4. Bonjour
    Je pars bientot au Canada et je voulais m’acheter un téléphone (Iphone) la bas, mais je ne sais pas si j’ai le droit de le rapporter en France et si une taxe douanière sera à payer a mon retour en france.
    Merci d’avance

  5. Bonjour,

    Je souhaite porter (au départ de Marseille) de l’ail à ma fille qui vit au Canada.
    Est-ce possible ?
    Merci pour votre future réponse.

  6. Bonjour à tous et merci pour vos échanges qui m’ont informé sur plusieurs points.
    Je vous adresse mon message car, malgré ce qui est apporté ici, et malgré l’outil « SARI » que j’ai essayé d’employer sans pour autant réussir à le comprendre, je reste sur une interrogation concernant des produits que je dois ramener pour une amie qui nous héberge gentiment:
    – une boîte de conserve (hareng à la tomate, huile végétale – 367g)
    – sept boîtes de conserve (sardines à l’huile de tournesol – 120g chacune)
    – quatre petites bouteilles de rhum (20 cl chacune)
    – quatre déos (2x50ml + 2x150ml)
    Alors, je sais, ça fait un peu liste de course, mais je lui dois bien ça et il s’agit de références qu’elle n’arrive vraiment pas à trouver au Qc…
    Je vous laisse le soin de me lire si vous en trouvez le temps et je vous remercie par avance pour les réponses que vous pourrez m’apporter…
    Bien cordialement,
    Julien.

  7. Le champagne est ‘il considéré comme vin ou comme alcool car si considéré comme vin je suppose qu’il est possible de prendre 2 bouteilles?Merci de me répondre.Agnès

    • De mon expérience avec un autre pays, la classification vin / liqueur se fait au niveau du degré d’alcool. Plus de 16°, c’est considéré comme une liqueur.
      Le champagne a les caractéristiques d’un vin. On parle de vin de champagne.
      Ca me rappelle d’ailleurs un cas où un douanier suisse ne comprenait pas que le « vin de Porto » est une liqueur.

  8. Bonjour je vais partir au canada faire une visite Quebec et Montréal et de vos bières local je voulais savoir la quantité que j’ai le droit de prendre avec moi et comment il faut faire (je crois que je dois faire une déclaration ?) Et pour le retour du canada a paris il faut que je regarde la limite avec le pays d’arrivé ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.