Ville de Québec : capitale de la Nouvelle France et patrimoine mondial

ville de québec
Copyright : Ademir Brito
Assurances PVT Canada

La ville de Québec est la première destination touristique du Québec et pour cause, cette magnifique ville, capitale politique de la belle province, est un vrai petit bijou historique et architectural. Sans compter sa vie nocturne animée par les nombreuses tavernes du centre-ville. Partez en errance dans cette cité berceau de la culture francophone.

Petite histoire de la ville de Québec

C’est ici qu’on trouve le Parlement québécois, car Québec est bel est bien la capitale administrative et politique du Québec et presque la capitale économique puisque la ville est une des plus dynamique du Canada après Calgary, Edmonton et Saskatoon. Avec ses 516 000 habitants et quelques, c’est la 7e plus grande ville du pays, rien de moins.

Découverte par le fameux Jacques Cartier pour le Roi de France, la région de Québec en 1535 était habitée par des tribus indiennes et notamment, autour de l’emplacement de la ville, par les Iroquois. Mais elle aurait été fondée, à l’intersection du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Charles par Samuel de Champlain (français également), en 1608, à l’endroit appelé Place Royale.

Elle devient très vite la capitale de la « Nouvelle France », bien que encore une petite bourgade campagnarde. La ville ne s’est développée que plus tard, au XIXème siècle, grâce à l’immigration. Après les guerres entre la France et la Grande-Bretagne qui se disputaient le territoire, puis la victoire de cette dernière, Québec devient capitale de la Province du Québec en 1863. En 1867, la Confédération canadienne est créée.

Le nom de Québec viendrait de la langue des Algonquins et signifierait « quand la rivière se rétrécit ».

Quand s’y rendre ?

Attention, il y a quelques données à connaître avant de préparer son voyage : le 21 décembre (solstice d’hiver), le soleil se lève vers 7h27 et se couche vers 16h, oui, on est bien au nord ! Le 21 juin (solstice d’été), le soleil se lève à vers 5h du matin et se couche vers 20h45.

À Québec, la neige recouvre la ville pendant au moins 149 jours par an. La moyenne des températures en hiver est de -7,8°C, de 25°C en été. Si ces données peuvent paraître rébarbatives, elles sont essentielles car il s’agit de rappeler, quand même, que l’hiver est assez extrême.

Ville de Québec

Le haut lieu de la francophonie en Amérique

400 ans d’histoire (en 2008 exactement) sur le continent américain, ce n’est pas si courant en Amérique, d’où une autorité d’aînée. À Québec, on parle, on chante et on jure en français, ils ont bâti leur identité sur celle langue. C’est la plus ancienne cité francophone d’Amérique du Nord et aujourd’hui, encore 95% de la population parle français et seulement 1,5% parle anglais, ce qui est très faible par rapport à la moyenne du Québec même.

La  Ville de Québec est  la plus européenne et la plus française d’Amérique du Nord (La Nouvelle-Orléans n’étant plus très authentique). Du fait de son histoire, elle s’est toujours sentie représentative de la culture française et l’a toujours défendue farouchement. C’est ainsi qu’elle a su non seulement conserver un patrimoine riche, mais aussi développer une vie culturelle et artistique très personnelle.

Des balades dans la vieille ville de Québec

Le meilleur moyen de visiter Québec est de la découvrir à pieds. Québec est la seule ville fortifiée d’Amérique du Nord, les remparts sont longs de 4,6 kilomètres.

La vieille-ville, le Vieux Québec, est LE passage obligé. Déclarée patrimoine mondial de l’Unesco (dont l’université Laval) en 1985, elle est truffée de petites ruelles pavées, de maisons aux façades de pierres ou colorées, en bref, une architecture d’influence définitivement européenne. C’est délicieux et très romantique.

Partez en direction de la Plaine d’Abraham (nommée ainsi d’après les premiers colons et où eut lieu en 1759 la bataille entre le britannique Général Walfe et le français Montcalm). D’ici, descendez l’escalier de Cap-Blanc, le plus long du Québec (398 marches, courage), puis suivez la Promenade des Gouverneurs jusqu’à la Terrasse Dufferin, magnifique marche qui donne à la ville un aspect de station touristique du nord de la France. Passez devant le fameux, le célèbre et le très photographié Château Frontenac, un hôtel de luxe au toit vert.

D’ici, vous aurez une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et sur la ville. Descendez ensuite par le funiculaire ou par l’escalier de Casse-Cou vers le quartier du Petit Champlain, vous arrivez sur la Place Royale et pourrez flâner dans les rues typiques du Québec. Empruntez ensuite la rue Saint-Pierre pour déboucher sur le Vieux-Port.

Vous pouvez ensuite vous diriger vers le quartier Saint-Roch, l’endroit branché. Si vous êtes fatigué, l’écolobus pourra vous transporter vers votre prochaine destination pour 1 $. Vous pouvez également suivre les fortifications et vous tomberez sur des portes d’époque sensationnelles, ou monter sur Parliament Hill pour admirer l’édifice politique de la Belle Province.

Après, un tas de sites sont à voir autour de Québec, traversez le pont et partez à l’aventure vers Wendake, le Parc de la Chute-Montmorency, le Parc national de la Jacques-Cartier, Chemin du Roy ou encore l’Île d’Orléans.

Ville de Québec

Château Frontenac – Crédits photo : Guillaume Cattiaux

Une vie culturelle intense, une ambiance bon enfant

La Ville de Québec est surtout animée en été, il est vrai, mais l’hiver accueille également des manifestations dont le fameux Carnaval de Québec, qui a lieu au début février de chaque année et qui attire des milliers de touristes. Sont alors organisées des compétitions qu’on ne voit nulle part ailleurs : canots, luge pneu, traîneaux à cheval ainsi que tout un tas d’activités pour petits et grands. C’est un must-see si vous allez au Canada en hiver.

En été, de nombreux événements sont organisés : le Festival de l’été, un festival musical très connu et très prisé, la Fête nationale du Québec, ou fête de Saint-Jean-Baptiste, événement avec concerts et défilés et qui a lieu sur les Plaines d’Abraham.

Les rues (voir la rue du Trésor) sont remplies d’artistes, de groupes locaux et de marchands, mais aussi de terrasses de cafés et de restaurants.

La  Ville de Québec abrite de nombreux musées, dont le passionnant Musée de la civilisation, qui retrace la vie des premiers colons, l’édifice est splendide et les expos vraiment bien faites. Le Musée national des Beaux-Arts, sur l’art du Québec et plus, la Citadelle de Québec, la plus grande forteresse britannique d’Amérique du nord, et le Musée de l’Amérique Française (le plus vieux musée du Canada) ou encore un musée du chocolat sont à voir également si vous avez le temps.

Comme vous devez le savoir, les premiers colons étaient très religieux, d’où la présence dans la ville, comme partout au Québec, de nombreuse églises et lieux de culte de toutes confessions (85 dans la ville et sa banlieue, dont la « miraculeuse » basilique Sainte-Anne-de-Beaupré), c’est dire que vous ne pourrez les éviter.

Si vous regardez bien, vous apercevrez même de belles peintures murales sur quelques façades de la ville.

Pour terminer votre journée en musique, n’hésitez pas à aller boire une bière dans l’un des nombreux bars du Vieux Québec, dans lesquels (au moins pour certains) vous aurez le plaisir d’écouter des chansonniers, chanteurs à texte et spécificité québécoise. Ambiance chaleureuse garantie !

La liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais soyez assuré que tout le monde tombe amoureux de La  Ville de Québec, alors bonne visite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.