Préparer son road trip en van au Canada

wicked campers
Copyright : Alex Stead
Assurances PVT Canada

Particulièrement prisé en road trip, le van est le véhicule idéal puisqu’il permet non seulement de se déplacer, mais fait également office de véritable maison sur roue. Facile à conduire, il est aussi pratique et économique.

Je vous propose aujourd’hui l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour bien préparer votre périple.

Acheter un van

L’achat est fortement conseillé si vous partez plus de deux mois. Vous trouverez de nombreux modèles d’occasion sur internet. La vente entre particuliers est un bon moyen de négocier le prix avec le propriétaire. Autre option, se rendre chez un concessionnaire (ou « dealer ») qui proposera des véhicules neufs et d’occasion.

Quel que soit votre choix, pensez toujours à tout vérifier et à essayer le van avant de l’acheter.

Attention, sachez que l’achat peut prendre du temps puisqu’il faut chercher et s’occuper de tous les papiers, ainsi que de l’aménagement s’il s’agit d’un van vide. Prévoyez également la revente du véhicule avant votre départ. Le facteur temps est donc à prendre en compte lorsque l’on achète un van pour son road trip.

Concernant la recherche, les démarches d’achat, l’immatriculation, l’assurance et autre informations essentielles, je vous invite à consulter notre article dédié : Acheter une voiture au Canada.

van roadtrip
Copyright : Quirin Staufer

Louer un van

Pour ceux qui ne partent qu’en court séjour (quelques semaines à deux mois), la location s’avère être plus avantageuse. Votre véhicule sera déjà aménagé et vous n’aurez pas besoin de vous préoccuper de toutes les formalités liées à l’achat. Outre le côté pratique et le gain de temps, vous n’aurez pas non plus à penser à la revente. Certaines agences permettent même de déposer le van dans un autre lieu que celui où vous avez pris possession.

Attention cependant aux mauvaises surprises en cas de problème sur la route. N’oubliez pas de bien lire les clauses du contrat de location avant de signer. Côté assurance, pensez à regarder ce que couvre votre carte bancaire.

Parmi les agences qui proposent la location de vans au Canada :

Si vous ne trouvez pas, pensez aussi à demander directement dans les agences de voitures classiques.

Aménager le van

PartenaireAssurances PVT Canada

Une fois que vous avez acheté votre van, il faudra l’aménager si le propriétaire précédent ne l’a pas fait. Attention, cela peut prendre du temps selon le résultat escompté. Cependant, même si équiper votre van demandera un certain budget, celui-ci devrait être amorti puisque vous économiserez ensuite sur les frais de logement. Seuls resteront les dépenses de nourriture, d’essence et de loisirs éventuels.

  • Pour ceux qui ne sont pas manuels, mieux vaut opter pour un van déjà aménagé ou partir sur un aménagement basique.
  • Si vous êtes plutôt bricoleur ou bricoleuse dans l’âme, acheter un van vide peut valoir le coup et vous permettra de transformer votre carrosse comme bon vous semble (isolation, cuisinière, couchette sur-mesure, etc.).
van interieur
Copyright : Mike Petrucci

La première chose à faire est de prendre les mesures de l’intérieur de votre van (longueur, largeur, hauteur). Une fois que c’est fait, dessinez sur papier différentes configurations possibles.

Pour le sol, il vous faudra placer une base plate et stable pour ensuite poser les divers équipements dessus. Des plaques de bois fixées à l’aide de ruban adhésif double face feront parfaitement l’affaire. Ceux qui le souhaitent pourront les recouvrir ensuite de lino.

Pour le lit, vous pourrez par exemple installer des boîtes de rangement au sol qui permettront de mettre vos affaires tout en faisant office de base pour le matelas. C’est la solution la plus simple. Les bricoleurs pourront fabriquer un lit surélevé avec des planches de bois et les supports de leur choix. Ne restera plus qu’à créer les espaces de rangements accessibles en dessous. Enfin, pour les grands manuels, il est tout à fait possible de fabriquer un canapé convertible en lit en mettant par exemple une planche coulissante.

Prévoyez une table pour prendre vos repas à l’intérieur en cas de pluie par exemple. Pour cela, une table de camping pliante fera parfaitement l’affaire si vous ne vous sentez pas de construire une structure en bois.

Pour la cuisine, le meilleur endroit est l’arrière du camion puisqu’elle sera ainsi directement accessible lorsque vous ouvrirez le coffre. Construisez un meuble de rangement pouvant contenir la glacière ou un petit frigo, les réchauds, le plan de travail ainsi qu’un espace pour le bidon d’eau. Vous pouvez aussi placer un évier en casant par exemple une bassine d’eau ou un grand récipient (type saladier).

Pour le rangement, des boîtes en plastique feront parfaitement l’affaire. Vous pouvez aussi construire des étagères ou encore créer des espaces fixés aux parois intérieures du van (filets, cordes élastiques, etc.).

Si les vitres de votre véhicule ne sont pas teintées, pensez à acheter des rideaux. Ils vous offriront plus d’intimité et éviteront les coups d’œil trop curieux ainsi que les envies de vol.

Matériel utile

  • Sommeil : matelas, draps, sac de couchage, oreiller, tente (au cas où).
  • Cuisine : couverts, assiettes, casseroles, réchaud, ouvre-boîte, planche à découper, bols, verres, allumettes et briquet, passoire, grille pour barbecue, aluminium, frigo ou glacière, Tupperware, bouteille et/ou bidon, sacs plastiques. Également de quoi laver vos ustensiles (torchons, bassine et liquide vaisselle). Table de pique-nique et chaises.
  • Hygiène : papier toilette, serviettes, lingettes, douche solaire, gant de toilette, savon, shampoing bio et autres produits que vous utilisez.
  • Santé : répulsif, trousse de secours avec les essentiels (pansements, désinfectant, antidouleurs, etc.).
  • Soin du véhicule : liquide de refroidissement, huile de moteur, roue de secours, pompe, trousse à outil, liquide pour les essuie-glaces, jerrycan d’essence si passage dans lieu désertique.

Divers essentiels

  • Carte routière en plus du GPS
  • Chargeur à brancher sur allume cigare (convertisseur 12V ou « power inverter)
  • Prise jack
  • Lampe torche
  • Pare-soleil
  • Moustiquaire

Pour l’électricité, il est fortement conseillé d’avoir une deuxième batterie qui servira aux différentes installations. 

Où acheter mon matériel ?

Dans les magasins tels que Canadian Tire, Walmart et Dollarama.

 

Le road trip

L’idée est de faire un itinéraire au préalable. Pas besoin d’être trop précis, ni de tout planifier au jour près, mais plutôt de déterminer votre trajet dans les grandes lignes, de noter les choses que vous souhaitez absolument voir. Ainsi, vous avez une base qui vous permettra d’éviter les pertes de temps, de mieux vous organiser sur la route, tout en laissant la place à l’improvisation, aux imprévus, à la liberté du road trip.

Autre chose importante, notez les distances d’un point à un autre car sur une carte elles paraissent souvent moins importantes qu’elles ne le sont en réalité, surtout au Canada. Pour cela, Google Maps sera votre meilleur allié !

Regardez les cartes, les guides, les blogs de voyageurs selon ce que vous attendez de votre road trip : sport, grandes villes, parcs nationaux, un peu de tout, etc.

roadtrip van
Copyright : MIKI Yoshihito

Autres conseils

  • Certaines régions comprennent peu de stations essences donc prévoyez d’avoir réservoir toujours plein.
  • Pour garer et dormir dans votre van, vous trouverez de nombreux campings, caravan parks, aires de repos et emplacements gratuits (certains parcs, forêts, lacs, plages, etc.). Renseignez-vous au préalable auprès du centre d’information car dormir dans son véhicule n’est pas autorisé partout, y compris dans les grandes villes. Si vous décidez de vous installer dans la rue, mieux vaut faire preuve de discrétion.
  • Vous êtes au Canada, pensez à vous renseigner sur la météo et évitez l’hiver pour votre road trip.
  • Vivre dans un van au Canada, combien ça coûte ? Florent répond à cette question en vidéo.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here