Anse aux Meadows : site archéologique et vikings au Canada

Anse aux Meadows
Copyright : Daniel Pouliot
Assurances PVT Canada

Au fin fond de l’île reculée de Terre-Neuve-et-Labrador, se tient un site archéologique Viking parmi les plus exceptionnels au monde : l’Anse aux Meadows. Une visite de l’an 1000 s’impose ! L’Anse aux Meadows est une splendide site archéologique scandinave, témoignage de la présence des Vikings, situé sur la partie extrême nord de Terre-Neuve, un des plus fameux en-dehors de ceux qu’on trouve au Groenland.

Les lieux sont d’importance non seulement archéologique mais aussi historique et symbolique : l’Anse aux Meadows est la seule implantation connue des Vikings en Amérique du Nord, ce qui la rend en soi, unique. On y trouve des objets mais aussi des bâtiments reconstitués : un campement viking grandeur nature, qui dit mieux ?
Et puisqu’elle daterait du 11e siècle, c’est également la plus ancienne colonie européenne connue dans le Nouveau Monde.

Le site archéologique des Vikings de l’Anse aux Meadows

Le site est aujourd’hui administré et géré par Parcs Canada. Vous pouvez le visiter à partir du village actuel L’Anse aux Meadows, fondé, lui, en 1835. Il existe un centre d’accueil, ouvert en 1984, qui expose des objets retrouvés lors de fouilles, mais aussi des scènes de vie Vikings.

Pour visiter le site, il y a un pass d’entrée, le Viking Trail Pass, valide pour 7 jours consécutifs, et qui ouvre la voie au Gros Morne National Park, Red Bay, Port au Choix National Historic Sites et Grenfell Historic Properties provincial site.

Prix d’entrée simple à la journée (2019) : 11,70 $/adulte

Vous pouvez y accéder en voiture et à pieds. Vous trouverez facilement à vous balader autour grâce à un réseau de chemins de randonnée aménagés, des sites de pique-nique et une boutique de souvenirs.

Anse aux Meadows
L’Anse aux Meadows – Copyright : Daniel Pouliot

Climat

Le climat est maritime et totalement imprévisible. Vent, froid (en été, les températures moyennes sont de 15–20 °C) et pluie sont monnaie courante. Habillez-vous donc chaudement !

Historique des lieux

La première présence humaine remonterait à 5 000 ans et depuis, plusieurs groupes (et cultures) se seraient succédés : peuples préhistoriques et protohistoriques, parmi lesquels un peuple archaïque maritime vers 3000 ans avant J.- C. (présent jusqu’au Xe siècle après J. –C.), suivis de paléoesquimaux (représentants de la culture Dorset et ancêtres des Inuits) qui auraient vécu sur les lieux entre 400 et 700 après J.- C.

Le site aurait également accueilli un autre groupe archaïque du 9e siècle jusqu’en 1500, peu identifiable, et on en trouve encore des traces aujourd’hui.

C’est au Xe siècle que les fameux Vikings seraient arrivés et se seraient installés.

Plusieurs groupes plus ou moins déterminés auraient fréquenté les lieux. Nous n’avons pas nécessairement de détails sur tous, mais nous savons qu’un groupe de pêcheurs se serait aussi installé provisoirement le long de la côte, ou encore que les lieux auraient également reçu la visite de pêcheurs français, entre le XVIe et XIXe siècle.

Le site archéologique l’Anse aux Meadows fut découvert en en 1960 par deux archéologues norvégiens (Anne Stine et Helge Ingstad) qui ont exploré en long en large et pendant plusieurs années l’île de Terre-Neuve. Et ce, avec succès puisqu’ils ont découvert ce lieu près d’Epave Bay et l’ont surnommé « L’Anse aux Meadows » ou « Anse aux Méduses ».

En 1978, le site fut déclaré Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO et il est aujourd’hui géré par Parcs Canada.

La présence Scandinave/Viking

Ce qui a rendu le site célèbre, c’est surtout la présence scandinave ou viking, qui remonterait au Xe siècle. Ils seraient restés sur les lieux près d’une dizaine d’années, leur groupe comptant entre 80 et 100 personnes (les bâtiments attestent une telle capacité).

Des fouilles ont exposé de nombreuses traces de leur présence : outils, objets et maisons, etc.

Le site est absolument exceptionnel car il nous donne une idée de la façon dont ces peuples vivaient. Les bâtiments ont été pour certains reconstruits, de sorte que vous vous trouverez dans un village viking grandeur nature.

Anse aux Meadows
L’Anse aux Meadows – Copyright : Daniel Pouliot

On a en effet exposé huit bâtiments, dont des maisons, une forge et quatre ateliers. Les constructions des bâtiments sont quasiment similaires à celles que l’on retrouve à la même époque en Norvège, en Islande ou au Groenland : des structures couvertes avec des toits en pointe et recouvertes d’herbe. On distingue nettement la répartition des pièces sur le sol de terre, et même l’emplacement du foyer et des ouvertures.

Autour, le paysage est également travaillé et façonné, mais on ne sait pas vraiment quel était l’usage de ces aménagements.

Quant aux objets, on a retrouvé dans les habitations et les ateliers des lampes à huile en pierre, une balance, une caisse en écorce de bouleau, ainsi que d’autres pièces mises en exposition. Près du fourneau de la forge furent retrouvés des objets de fer travaillés (clous, rivets, boucles, etc.)

L’Anse aux Meadows ne serait toutefois pas un village viking typique car on n’y trouve aucune étable ou grange, ce qui faisait naturellement partie de leur mode de vie. Ce qui s’explique peut-être par le fait que les vikings n’ont jamais eu l’intention de s’installer durablement sur Terre-Neuve.

Ces vestiges sont doublement importants : il est exceptionnel de retrouver de tels sites archéologiques, si bien conservés, et en plus, ils donnent un aperçu unique sur la façon dont vivaient les Vikings à l’époque. C’est un patrimoine humain extraordinaire.

Explications de la présence des vikings

On ne sait pas grand chose des motivations des vikings à rester à l’Anse aux Meadows.

Deux manuscrits médiévaux islandais ont parlé de cette présence, mais est-ce une légende ou pas ?

La Saga groenlandaise et la Saga d’Erik, qui ont retracé les explorations de Thorvald Arvaldson, Erik le Rouge (Eirik) et Laif Erikson, trois générations de conquérants. Selon les manuscrits, Thorvald se serait enfui de Norvège pour échapper à une condamnation pour meurtre et se serait établi en Islande. Son fils Erik se serait à son tour enfui d’Islande pour les mêmes raisons, et aurait atterri au Groenland. Le propre fils d’Erik, Leif (le Chanceux), se serait expatrié encore plus à l’ouest et aurait colonisé en 998 une terre nommée « Vinland ». Il y serait resté entre 3 et 10 ans mais en aurait été chassé par les habitants locaux, les Skraelings. Il est fort probable que ce lieu soit l’île de Terre-Neuve.

À découvrir, même pour les non passionnés de culture scandinave.

Liens utiles :

L’Anse aux Meadows — Wikipédia

Parcs Canada : La découverte du site

Nos conseils d’hébergement du petit prix au coup de cœur

Un hôtel avec un excellent rapport qualité prix

Valhalla bed and breakfast

Un charmant Bed and Breakfast qui a tout d’un nid, avec son atmosphère cosy, son parquet et sa décoration chaleureuse. Les chambres sont de plusieurs tailles et conviennent ainsi à différents budgets. Chaque matin, le petit déjeuner est servi dans la salle à manger. Un endroit calme et serein. En savoir plus

Notre coup de cœur

The Big Blow

Ce Bed and Breakfast offre de somptueuses chambres avec des panoramas incroyables sur l’océan. Certaines sont dotées d’un bain à remous et d’un coin salon. Wayne et Cheryl, les propriétaires, sont aux petits soins avec leurs convives, et servent tous les jours un délicieux petit déjeuner. Si vous avez les moyens, n’hésitez plus ! En savoir plus

Notre choix d’hébergement petit prix

Wildberry Country Lodge B&B

En plus de proposer des tarifs abordables, cet établissement offre tout le confort nécessaire et, pour ne rien gâcher, le petit déjeuner et le parking sont inclus dans le prix. Les chambres ne manquent pas d’espace et certaines donnent sur l’océan. La maison abrite également un coin salon où on peut bouquiner au calme. En savoir plus

5 (100%) 1 vote[s]
Livres recommandés
Guides de voyage indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide du Routard Québec 2019 : Le guide incontournable !
- Guide Lonely Planet Québec 2019 : La référence par la richesse de son contenu
- Guide Lonely Planet l'essentiel du Canada : Les incontournables du Canada
- Guide du Routard Montréal : Guide complet pour découvrir la ville

Livres et cartes indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide de survie des européens à Montréal : Pratique, instructif et drôle
- Le Québec en camping : 150 Adresses par régions des meilleurs campings
- Petit livre du parler Québécois : Indispensable pour bien comprendre nos cousins !
- 1000 mots indispensables du Québécois :Un petit livre bien utile à tout petit prix
- Québec, 50 itinéraires de rêve ! : Pour préparer son voyage
- Road Book Canada 2018 : Organisez votre voyage au Canada pour pas cher
- Cartes Canada et Québec : Régions, villes et provinces

Livres recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.