Camping au Canada : Tous les conseils pour bien dormir sous la tente

Camping Canada
Assurances PVT Canada

Camping au Canada : Les règles à respecter pour faire du camping « sauvage »

En dehors des parcs nationaux ou réserves fauniques du Canada il est possible de planter sa tente en dehors des campings aménagés. La seule province du Québec comporte 1000 campings aménagés (certains assez rudimentaires qui n’accueillent que de simples tentes). Pour le camping en dehors des campings aménagés, il faut dans la mesure du possible demander au propriétaire du terrain. Dans les provinces anglophones tant que vous ne rencontrez pas le panneau « no overnight camping » ou le « no trepassing » vous pouvez planter votre tente pour la nuit. Pour ne pas attirer l’attention vous pouvez la monter le soir juste avant le coucher du soleil et la démonter à l’aube. Demander aux locaux est souvent un bon moyen de dénicher un endroit idéal, par exemple proche d’un lac ou d’une rivière et d’apprécier le privilège de faire du camping au Canada dans des endroits uniques et pittoresques.

Le camping au Canada dans l’arrière-pays, dans les parcs, est ce qui se rapproche le plus du « camping sauvage ». En pleine nature, loin de toute installation ou commodité. souvent les emplacements ne sont accessibles qu’à pied, en ski, en raquette, en canot ou en kayak. Ce sont des lieux de camping qui vous donneront vraiment l’impression d’être loin de la civilisation au contact d’une nature sauvage et préservée. Tous les campeurs qui passent la nuit en milieu sauvage dans les parcs doivent se procurer un permis d’accès à l’arrière-pays sur le site de Parcs Canada. Vous pouvez aussi faire une variante du camping prisé au canada, le canoé-camping

camping au Canada
Si vous faites un feu, assurez vous de ne prélever que du bois mort, de surveiller le feu jusqu’à son extinction et de ne pas en faire si le temps est venteux.

Le matériel de base du campeur malin

Camping au Canada
Camper proche d’un plan d’eau est un bon emplacement pour servir de cibles pour les moustiques, les maragouins, comme on dit au Québec !

Les règles à respecter pour dormir sur vos deux oreilles

Le camping sauvage hors de toute structure demande de respecter quelques règles de bon sens tant pour assurer son confort, sa tranquillité et sa sécurité vis à vis de la faune sauvage.

  1. (Rappel) Demander si possible l’autorisation de planter sa tente en dehors des parcs nationaux ou obtenir un permis pour l’arrière pays pour les Parcs Nationaux.
  2. Choisir un emplacement le plus plat possible, en retrait d’éventuels passages ou chemin, proche d’un  cours d’eau seulement si vous êtes certain que vous ne risquez pas d’inondations soudaines. Loin d’un passage d’écoulement des eaux en cas de fortes pluies !
  3. Si vous faites un feu, assurez vous de ne prélever que du bois mort, de surveiller le feu jusqu’à son extinction et de ne pas en faire si le temps est venteux.
  4. Pour la nuit si possible ne portez pas sur vous les vêtements que vous aviez quand vous prépariez le repas, surtout un repas à base de viande. A l’aide d’une corde suspendez à au moins deux mètres de haut, loin de votre tente, habits et nourriture pour ne pas tenter les ours de visiter votre tente en pleine nuit.
  5. Évitez les plans d’eau pour ne pas être la cible de moustiques ou mouches voraces ! Utilisez un Spray contre les insectes
  6. En forêt vérifiez toujours si l’emplacement que vous avez repéré n’est pas surplombé par une belle grosse branche morte qui menace de tomber au premier vent un peu fort
  7. Évitez les zones marécageuses, lieux de villégiature des serpents et des reptiles, sans compter les agréables moustiques.
  8. Faites des trous que vous reboucherez pour vos gros besoins et les restes de votre éventuel feu, la règle est de laisser l’emplacement aussi vierge que vous l’avez trouvé.
  9. Emmener tous vos déchets dans un sac poubelle.

Mouches, moustiques et ours !

Pour votre camping en toute liberté, des insectes vous attendent pour vous faire découvrir les joies de servir de terrain de jeu à ses insatiables petites créatures.

La mouche noire, vampire assoiffé du sang des campeurs qui osent s’aventurer dans les forêts, elle est plutôt de couleur tirant sur le jaune ou le gris. Excusez là mais elle a besoin de votre sang pour ses œufs. Elle devra donc vous mordre sans ménagement, au prix d’une douleur vive, un peu de peau pour accéder au précieux nectar sanguin. Utilisez là aussi un Spray contre les insectes

La mouche à chevreuil est moins délicate puisque au lieu de vous mordre, elle vous arrachera un morceau de peau pour elle aussi accéder a votre sang, elle fait souvent preuve d’absence de tact en emportant son butin de peau. on la trouve dans les régions boisées et proche du bétail.

Le célèbre maragouin, appellation québécoise du moustique . Il est partout, Le maringouin est un moustique assez classique qui prélève le sang de sa victime à l’aide d’une petite trompe qu’il enfonce sans ménagement sous la peau. Il peut vous localiser à cinquante mètres, restez donc à beaucoup plus que cette distance de tout plan d’eau stagnante.

Camping au Canada

L’ours est le plus redouté d’une randonnée en camping au Canada, mais il ne cherchera pas votre présence, signalez vous lors des marches en faisant du bruit, ne marchez pas contre le vent ou le long d’une rivière, un ours pourrait être surpris de votre arrivée car il ne vous a pas entendu venir. Pour les parcs renseignez vous si un ours a été signalé. Sous la tente évitez de gardez de la nourriture ou des vêtements que vous portiez pendant la préparation du repas. Une rencontre agressive comme celle de la vidéo ci dessous est extrêmement rare mais impressionnante.

 Les liens utiles

4.3 (86.67%) 3 vote[s]
Livres recommandés
Guides de voyage indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide du Routard Québec 2019 : Le guide incontournable !
- Guide Lonely Planet Québec 2019 : La référence par la richesse de son contenu
- Guide Lonely Planet l'essentiel du Canada : Les incontournables du Canada
- Guide du Routard Montréal : Guide complet pour découvrir la ville

Livres et cartes indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide de survie des européens à Montréal : Pratique, instructif et drôle
- Le Québec en camping : 150 Adresses par régions des meilleurs campings
- Petit livre du parler Québécois : Indispensable pour bien comprendre nos cousins !
- 1000 mots indispensables du Québécois :Un petit livre bien utile à tout petit prix
- Québec, 50 itinéraires de rêve ! : Pour préparer son voyage
- Road Book Canada 2018 : Organisez votre voyage au Canada pour pas cher
- Cartes Canada et Québec : Régions, villes et provinces

Livres recommandés
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.