Charlottetown, une ville conviviale et animée à l’extrême est

Charlottetown
Assurances PVT Canada

Si vous aimez les petites villes anglo-saxonnes toutes proprettes, à l’histoire marquée et à l’ambiance conviviale, vous aimerez Charlottetown ! Capitale de la plus petite province canadienne, l’Île-du-Prince-Edouard, Charlottetown vaut le – grand – détour simplement pour l’accueil que vous y recevrez !

Située au coeur d’une région sauvage, balayée par les vents et relativement isolée, Charlottetown est en effet un petit havre de paix et de bonne humeur. Hautement anglo-saxonne, cette commune possède un véritable charme historique : la ville est fière de son histoire riche en événements. Elle est le centre névralgique de la province, accueillant un tiers de la population de l’île, ce qui ne dépasse pas pour autant 34 500 habitants…

Un peu d’histoire

Les premiers colons européens à s’installer dans la région étaient français, comme beaucoup de villes sur toute la côte est du Canada. Ils fondèrent Port La Joye en 1720, au sud-ouest de l’actuel port de Charlottetown.

Lors de la Guerre de la Conquête, en 1758, les troupes britanniques prirent le contrôle de la colonie et comme ailleurs, déportèrent les Acadiens, puis bâtirent Fort Amherst. Devenue capitale coloniale en 1765, la colonie fut baptisée Charlottetown d’après Charlotte de Mecklenburg-Strelitz, reine consort du Royaume-Uni. En tant que telle, une résidence de gouverneur fut construite en 1835, suivie d’un bâtiment législatif, connu sous le nom de Province House en 1847. Reconnue officiellement en 1855, Charlottetown est déclarée comme ville en 1885.

1864 fut une grande date pour Charlottetown et pour le Canada : la Conférence de Charlottetown, organisée sur place, fut une des principales étapes dans la création de la Confédération canadienne. C’est pourquoi la ville a la réputation d’être le lieu de naissance de la Confédération.

La ville doit les premiers temps de son développement à trois industries : l’activité portuaire, la construction navale (jusqu’à la fin du XIXème siècle) et l’industrie du bois. Ce n’est qu’à partir de la moitié du XXème siècle que le tertiaire prend l’avantage dans l’activité de la ville. La religion a joué un grand rôle dans le développement de la cité, entre protestants et catholiques.

Ce qu’il faut savoir sur Charlottetown

Climat

Humide serait la caractéristique principale, notamment en raison de sa situation sur les bords du Saint-Laurent. Son climat est continental avec des hivers plus doux que la plupart des villes canadiennes (la moyenne de janvier tourne autour de -8°C) mais neigeux !!

© Martin Cathrae
Victoria Row by Martin Cathrae

Les étés ne sont pas reconnus comme étant étouffants, avec une température moyenne de 23°C. Il pleut moins, mais il pleut quand même, sachez-le !

Se déplacer

La ville est petite et tout est à portée de pas, pas besoin de voiture (surtout pas) mais vous pouvez prendre le vélo (quand le temps le permet) ou le bus (si vous y tenez).

Une ville de charme

Charlottetown est une petite ville pleine d’attraits et au caractère historique marqué. Si elle ne figure pas souvent sur les circuits touristiques du Canada, elle plaira assurément à ceux qui aiment les petites villes calmes. Comme on l’a décrit plus haut, Charlottetown a tenu une place notable dans l’histoire canadienne, de fait, la ville est marquée par l’histoire, une histoire dont elle a su préserver les traces, d’où son charme tout à fait particulier.

En outre, Charlottetown possède une réputation d’accueil dont la population a fait son image de marque et, reconnaissons-le, cette réputation n’est pas usurpée. Charlottetown est la capitale d’une île quelque peu isolée, or comme tous bons insulaires, les Charlottenians ont leur caractère et leur fierté, ils tiennent à ce que vous repartiez heureux et séduits par leur ville. Et tout est fait pour cela : ici, vous vous promènerez dans des rues pavées immaculées et fleuries, vous croiserez des jardins aux pelouses parfaitement entretenues et des façades soigneusement peintes. Vous croiserez des habitants en costume (principalement les jours de fête) car tout le monde y met du sien et participe à l’animation de la ville.

Charlottetown est également, de façon assez surprenante étant donné sa taille et sa situation géographique, très animée (surtout en été), grâce à un tourisme croissant, une présence étudiante (la seule université de l’île se trouve ici) ainsi qu’une vie culturelle plutôt dynamique.

Petit et cosy, on aime !

Quelques bâtiments historiques à visiter

  • La Province House, qui trône au sommet de University Avenue, une des rues principales de Charlottetown.
Charlottetown
The Province House in Charlottetown Prince Edward Island
  • La basilique St Dunstan est la seule basilique catholique romane de l’île. Elle est l’un des édifices les plus hauts du centre-ville (d’habitude, ce sont les buildings), avec ses splendides flèches et son intérieur somptueux.
  • La Government House, construite en 1933/1934, fut la résidence officielle du Lieutenant Gouverneur de l’île. Cette belle bâtisse historique peut se visiter en juillet et août seulement.
  • La Beaconsfield House, construite en 1877 par un riche armateur, est une magnifique demeure, remarquablement conservée et quelque peu originale par rapport aux autres maisons victoriennes (elle était en effet destinée à divertir les invités du propriétaire). C’est aujourd’hui un site touristique qui se visite en été.

Les coins animés

Great George Street serait la rue la plus historique de la ville. C’est par celle-ci, prétendument, que seraient passés les « Pères de la Confédération », quand ils rejoignirent la Province House depuis le port. C’est ici aussi que se tiennent la plupart des nombreuses reconstitutions en costume de la ville. On y trouve également des calèches en bois qui font visiter les environs.

Victoria Row est une autre rue très fréquentée et pleine de charme également, piétonne durant la saison d’été, abritant des boutiques et des cafés avec terrasses. Elle ne manque pas d’animation grâce à de nombreux artistes de rue qui s’y produisent.

Peake’s Wharf est un petit quartier touristique avec principalement des boutiques de souvenirs, mais tout à fait agréable.

Queen street est une des rues les plus animées de la ville, avec des trottoirs pavés, des boutiques et des restaurants à foison. C’est ici aussi que vous trouverez le fameux Centre des arts de la Confédération (théâtre et art), qui est très actif, accueille une galerie d’art et organise d’ailleurs le Charlottetown festival.

Promenades en plein air

Empruntez la promenade en bord de mer avec vue sur le Saint-Laurent, elle vous mènera du port à Peake’ Wharf en vous faisant passer devant d’illustres demeures en bois (aujourd’hui, nombre d’entre elles ont été aménagées en Bed & Breakfasts). Délicieux ! Surtout quand il fait beau…

Charlottetown
Victoria park

Victoria Park, sur les rives de la rivière Hillsborough. Vous pouvez longer la rivière grâce à des chemins aménagés qui mènent jusqu’au centre-ville. Vous pourrez passer par Prince Edward Battery, installé en 1805, qui est un site de cérémonie militaire (n’ayant jamais servi militairement parlant).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.