Fundy, entre marées géantes et paradis canadien isolé

Fundy
Copyright : Andrea Schaffer
Assurances PVT Canada

Fundy est un nom mythique pour certains, surtout réputé pour abriter les plus hautes marées du monde. Cap sur le nord, pour observer de superbes phénomènes naturels marins !

Le Canada est connu pour ses grands parcs nationaux, et pour cause ! Il en possède 42 qui offrent tous un paysage à couper le souffle : immenses espaces, ciel infini, forêts denses, côte rugueuse et sauvage… Et ce parc national est un exemple de ces magnifiques et splendides parcs canadiens.

Présentation du parc national de Fundy

Il y a un siècle, la région a attiré de nombreux bûcherons qui abattirent de nombreux bois, jusqu’à mettre les forêts en péril. C’est pourquoi le parc fut créé, en 1948, dans le but de protéger les splendides épicéas locaux, vieux de 400 ans.

Le parc national de Fundy est situé dans le Nouveau-Brunswick, sur la rive nord de la baie de Fundy et s’étend sur près de 206 km2, avec une partie côtière et une partie continentale.

Y parvenir n’est pas de tout repos, mais l’endroit est un véritable paradis sur terre, avec sa côte magnifique, ses forêts verdoyantes, ses multiples cascades et ses points de vue époustouflants. Il a été déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO, en 2007. Le parc figure aujourd’hui dans la sélection finale des Sept Merveilles naturelles du Monde.

Si Fundy est un des plus petits parcs du Canada, c’est ici que vous trouverez les plus hautes marées du monde, c’est ce qui l’a d’ailleurs rendu mondialement célèbre. Et le phénomène est effectivement impressionnant à observer.

Fundy

Le parc dispose d’une côte de plus de 12,5 km de long (sur Chignecto Bay), avec des plages interminables desquelles vous pouvez observer les marées bien sûr, mais aussi des points splendides, comme Point Wolfe.

Une géographie et un écosystème uniques

Le parc est composé de hauts plateaux accidentés et recouvert de forêts mixtes à l’écosystème unique : épicéas et sapins au nord, érables, bouleaux jaunes, mélèzes, trembles, épinettes rouges, hêtres et sapins, au sud, sans oublier les chutes d’eau. Dans la forêt acadienne, vous trouverez aussi de belles forêts boréales.

Quelques données techniques

Climat

Soyons honnêtes, le climat de Fundy n’est pas celui des Tropiques. Si vous devez vous y rendre, préférez la saison entre la fin du printemps jusqu’à l’automne, et à choisir, les mois de juin, juillet et août offrent la meilleure météo. Une meilleure météo signifie un peu moins de brouillard !

Infrastructures

Il existe un Visitor center, ouvert du printemps à l’automne. Pour les campings, et il y en a plusieurs, et c’est la même chose : ils sont fermés de l’automne au printemps, sauf Haedquarters Campground, ouvert toute l’année.

Se déplacer

Partez à l’aventure ! Si vous êtes en voiture, comme dans la majorité des cas, prenez la route 915 vers Albert. Vous traverserez Hebron, vous pourrez grimper au sommet de Sinclair Hill, d’où vous aurez une vue splendide sur la vallée et sur Waterside beach. La route 114 qui traverse le parc est partiellement goudronnée, et sinon c’est à pied !

Les marées les plus hautes du monde

Le phénomène est véritablement impressionnant et peut s’avérer dangereux si vous n’y faites pas attention : l’eau peut en effet monter de 2 à 4 mètres en une heure, une vitesse rare et piégeuse !

Fundy
Duck Cove by MaxGag

Sur une marée, la mer se retire sur plus de 11,5 mètres (équivalent à un immeuble de 3 étages), et ce toutes les 6 heures (si vous ne connaissiez pas le fonctionnement des marées), deux fois par jour.

Vérifiez bien les horaires si vous ne voulez pas vous faire coincer ! Ces marées extraordinaires sont formées du fait de la disposition de la baie : un cirque étroit qui fonctionne de la même façon qu’un entonnoir.

À faire absolument

Suivez le mouvement lorsque la marée descend (il faut attendre trois heures tout de même) et vous découvrirez un monde nouveau, à priori pas très ragoûtant, mais tout à fait fascinant. En se retirant, la mer révèle des fonds marins boueux, couverts d’algues et grouillants d’une vie étrange. Lorsque vous serez arrivé à la fin de la marée basse, retournez-vous et observez la distance que vous venez de parcourir. Vous comprendrez alors pourquoi on parle de « plus hautes marées du monde ».

Promenez-vous le long du rivage et vous pourrez observer de fabuleuses formations rocheuses.

Pour l’observation et être sûr des horaires, renseignez-vous chaque jour sur le site de Pêche et Océans Canada.

Cap sur l’inland

Il n’y a évidemment pas que les marées à Fundy. L’intérieur des terres offre un paysage superbe : forêts, chutes d’eau, ruisseaux… Le paradis des randonneurs ! Fundy est parsemé de 25 chemins de randonnées recouvrant plus de 100 kilomètres de promenade à travers les forêts, le plateau et la côte. 

Les chemins des chutes Dickson Falls et de la plaine Caribou sont les plus empruntés. Partez aussi à l’aventure sur le Sentier Fundy, qui donne à voir un échantillon quasiment exhaustif de l’écosystème du parc.

Fundy
Dickson Falls by Iris

Il possède aussi 25 chutes d’eau, dont les plus belles sont les chutes Dickson et les chutes Laverty.

Des activités au sein de la nature sauvage

Aujourd’hui, Fundy est un havre de nature, dont la seule présence humaine se résume à quelques randonneurs ici et là (vous ne serez pas nombreux en effet, le parc accueille à peine plus de 250 000 touristes par an).

La plupart des gens viennent en été pour pratiquer le vélo, le bateau, le golf, la pêche, la baignade, l’escalade… Mais si vous aimez l’aventure extrême, vous pouvez très bien faire l’expérience de Fundy en plein hiver, sous la neige et la glace. Autant vous dire que l’environnement est terriblement sauvage en cette saison ! Vous pourrez alors pratiquer le ski nordique ou les raquettes sur les chemins de randonnée.

Retraite dans un village

Fundy abrite deux villages de pêcheurs, superbement authentiques.

  • Alma, sur les rives de la Baie de Fundy, se situe à l’entrée du parc. La pêche y est toujours l’activité principale, même si le tourisme rivalise depuis peu. Le village dispose de superbes plages que l’on peut parcourir à marée haute ou basse, révélant de jolis coquillages et pierres façonnées par la mer. Parcourez le petit-port, avec ses multiples bateaux sur l’eau, qui paraissent tristement échoués à marée basse. Vous pourrez déguster ici les meilleurs fruits de mer, frais du jour, dont de succulents homards.
  • Cap Enrage est un phare sur les hauteurs d’une falaise vertigineuse, haute de près de 46 mètres (que vous pouvez escaladez si l’envie vous prend), magnifique point de vue, pour eux qui n’ont pas le vertige.

Si vous voulez vous aventurer un peu plus loin, tentez une excursion à l’île Campobello, d’où vous aurez un beau panorama sur la baie de Fundy et sur le phare Pearl Harbour. En plus, il est facile depuis un bateau d’apercevoir baleines, phoques et autre « monstres » marins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.