Parc de Forillon : la beauté sauvage du littoral canadien

Parc de Forillon
Assurances PVT Canada

La province du Québec ne se limite pas aux joyeuses agglomérations que sont Montréal et Québec City. On y trouve également des étendues naturelles de toute beauté comme le parc de Forillon, un parc national situé à l’autre extrémité de la province, tout à l’est, dans la péninsule de la Gaspésie. Recouvrant près de 245 km2, il abrite un échantillon de ce que la nature canadienne a de plus séduisant à offrir, des monts (et merveilles), des forêts infinies, des marais intrigants. Mais aussi des falaises qui prennent un bain de pied dans l’océan.

Fermez les écoutilles et mettez la barre à tribord toute !

À l’abordage du parc de Forillon

C’est un peu dans la douleur que le parc de Forillon a été fondé, en 1970. Aussi, pour que ce littoral d’une beauté sauvage et d’une richesse unique soit enfin protégé, le gouvernement canadien a dû prendre une décision jugée démesurée par bon nombre de québécois. En conséquence, il a ordonné la destruction des 225 maisons qui se trouvaient dans la zone bientôt réglementée. Leurs habitants, quant à eux, ont été privés d’une grande partie de leurs biens et expropriés. Toutefois, la mesure a fait polémique dans la Gaspésie tout entière et fait encore parler d’elle aujourd’hui. Cependant, lorsqu’on se balade dans les profondeurs indomptées du parc de Forillon, on saisit toute l’importance de cette prise de position par le gouvernement canadien. Pour ce dernier, l’expulsion de ces habitants était un dommage collatéral malheureux mais nécessaire pour la préservation du territoire.

Chaussez vos chaussures de rando

Ne pensez pas qu’une semaine entière de vacances au parc de Forillon soit démesurée : il y a tant de choses à explorer dans le parc. Si vous avez le temps, préférez la marche pour le découvrir. En effet, le site est traversé en long et en large par onze sentiers de randonnée (faciles à difficiles) qui vous permettront de ne rien manquer, et qui s’étendent jusqu’à la presqu’île de Forillon. D’ailleurs, parmi eux, plusieurs font partie du prestigieux Sentier International des Appalaches qui, à terme, mène au mont Katahdin dans le Maine (USA). Les autres vous conduiront à des points de vue de toute beauté et offrent un variété de randonnées pour marcheurs débutants et confirmés.

L’un des sentiers les plus faciles est celui de la Chute : il s’étend sur 1 km et débouche sur une cascade d’eau de 17 mètres. La randonnée du Mont Saint-Alban, de niveau intermédiaire, vous mènera à la tour du même nom après une marche de 7 km. Du reste, elle est peut-être la plus plébiscitée d’entre toutes. Enfin, les férues de marche opteront pour les Crêtes : un sentier de 16 km qui vous mènera à travers bois et vous permettra de découvrir les trésors les mieux dissimulés du parc.

parc de Forillon

Mais enfiler ses chaussures de rando et partir à l’aventure n’est pas la seule façon d’explorer le parc de Forillon. En effet, le vélo est, bien entendu, l’un des moyens préférés des visiteurs les plus impatients. Toutes les routes secondaires du parc sont accessibles aux cyclistes, ainsi que trois sentiers qui leur sont réservés : le Portage, la Vallée et les Graves. Cependant il n’est possible de louer des vélos qu’en été. Le reste du temps, il vous faudra venir équipé.

Parc de Forillon à cheval

Un peu plus fantasque, l’équitation est, elle aussi, une alternative intéressante et inédite pour visiter le parc. Le Portage et la Vallée sont les deux seuls sentiers de randonnée accessibles aux chevaux, mais quelques portions frontalières du parc leur sont également réservées. Vous n’osez pas tenter l’expérience par vous-même et avez peur de vous retrouver en tête à tête avec votre destrier fraîchement rencontré ? Alors adressez-vous à l’accueil : on vous indiquera un centre qui vous donnera la possibilité de participer à des randonnées en groupe.

parc de Forillon

Soyez sport au parc de Forillon

La randonnée, c’est bien, mais certains vous diront que ça manque d’action (ceux-là n’ont pas dû monter à cheval). Qu’on se rassure, d’autres activités s’occupent de donner le grand frisson dans le parc de Forillon. La plongée sous-marine, par exemple, s’en charge très bien. C’est dans la partie sud du parc que se trouvent les 14 points de plongée. Les plongeurs expérimentés se laisseront tentés par le site du Palan qui jouit d’un fond marin riche et coloré, ou celui de l’Anse-aux-Sauvages. Tous deux sont d’une beauté rare, mais ils sont parfois sujets à des courants violents face auxquels des plongeurs mal aguerris risquent de perdre pied.

Toutefois, les débutants auront quand même l’embarras du choix. En effet, la plupart des autres points de plongée, de Grande-Cave à Anse-Saint-Georges en passant par Petit-Gaspé, sont accessibles à tous.

À ne pas manquer : la découverte de l’épave du Carabobo. Ce navire de guerre envoyé à New York avait heurté, en 1945, le récif du Seal Rock et repose désormais dans les bas fonds marins du parc de Forillon.

Toujours en mer, le kayak vous donnera la possibilité d’admirer la beauté du littoral tout en vous prélassant au gré des courants. Il ne s’agit évidemment pas de kayak de rivière comme nous en avons l’habitude, mais bien de kayak de mer. Marins d’eau douce, s’abstenir ! En plus de vous permettre de vous dépenser, le kayak de mer vous donnera l’occasion de vous déplacer en toute discrétion et donc d’admirer la vraie nature du parc. Seul ou en groupe, vous aurez la chance unique d’observer les phoques ou, pour les plus romantiques, de pagayer à la lueur d’un coucher de soleil. La location de kayaks est seulement possible de mi-juin à fin août, quand le climat et les courants sont idéaux.

parc de Forillon

Essayez aussi l’hiver au parc de Forillon

Rassurez-vous : le parc de Forillon ne perd pas pour autant son intérêt en hiver. Avec ses 40 kilomètres de pistes, il est d’ailleurs l’une des destinations de ski de fond les plus prisées de toute la Gaspésie. En effet, cinq sentiers sont généralement ouverts : le Castor (7,6 km), la Vallée (9,2 km), le Ruisseau (9,6 km), la Cédrière (11,2 km) et le Portage (20 km).

Pour ceux qui préfèrent prendre leur temps, la raquette est également un sport agréable à pratiquer dans le parc. Silencieuse et sécuritaire, elle vous permettra de savourer toute la beauté du lieu et la diversité de la faune.

Plus funky, la trottinette des neiges est, quant à elle, le meilleur moyen de s’éclater (dans tous les sens du terme) dans les neiges du parc de Forillon. Notez que, dans le parc, le camping est possible même en hiver grâce aux deux centres prévus à cet effet, le mieux équipé étant celui du Petit-Gaspé. Vous y trouverez un refuge chauffé au poêle à bois, des toilettes et des tables de pique-nique.

Ayez une bonne détente

Après tout, les vacances c’est aussi fait pour se reposer. Et ça tombe bien, parce que le parc de Forillon a tout ce qu’il faut pour ça : de l’eau salée, des plages sablés et des bois ombragés, etc. De toutes les plages du parc, celle de la Penouille est, sans conteste, la plus agréable. Elle n’est, certes, pas très étendue, mais elle est uniquement constituée de sable fin et la baignade y est autorisée. Sortez votre plus belle serviette, dégainez votre écran solaire et vous êtes au paradis. Trois plages de galets se trouvent également dans le parc : celles du Cap-Bon-Ami, du Petit-Gaspé et de Grande-Grave.

parc de Forillon

À vos cannes à pèche !

Les amateurs de pêche trouveront également de quoi passer un après-midi 100% détente au parc : la pêche est autorisée sur le flanc sud de parc, sur les quais de Grande-Cave. De plus, le golfe du Saint-Laurent grouille notamment de maquereaux et de plies, petits poissons plats et savoureux. Grande-Cave était, au début du 20ème siècle, un village de pêcheurs réputé qui subvenait à ses besoins grâce au commerce du poisson. Le magasin Hyman, où l’on entreposait autrefois des tonnes de morues séchées, est aujourd’hui un musée de reconstitution qui vous permettra d’en apprendre davantage sur cette activité plus que lucrative.

À la rencontre du grand cétacé

parc de Forillon

Enfin, pour rester dans le thème de la mer, ne manquez pas de vous offrir une croisière dans le du golfe du Saint-Laurent. Partir au large est toujours une expérience agréable, mais ce n’est pas tout ce qui vous attend.

Le golfe et la baie de Gaspé accueillent, dans leurs entrailles, un géant qui éclabousse : la baleine. Pas moins de 7 espèces différentes, dont la baleine bleue, connue pour être la plus grande au monde, ont élu domicile dans les eaux claires qui entourent le parc, et vous promettent une excursion inoubliable. Un guide-interprète vous donnera toutes les informations nécessaires pour ne rien manquer de cette expérience unique en son genre. L’autre avantage, c’est que peu de bateaux, hormis ceux du parc, parcourent cet endroit du golfe, vous aurez donc presque droit à un tête à tête avec le plus grand mammifère de tous les temps.

Pratique corner

  • Le camping est très largement pratiqué au parc de Forillon. D’ailleurs, plus de 360 emplacements (tous semi-aménagés) y sont répartis, pour le plus grand bonheur des randonneurs. Bien que ça ne soit pas obligatoire, il est vivement conseillé de réserver votre place au moins 24 heures avant votre arrivée au parc. Le camping sauvage, en revanche, est gratuit mais nécessite une inscription préalable. Enfin, ceux qui veulent vivre des nuitées romanesques seront servis : yourtes et autres roulottes n’attendent que de vous dépayser !

Nos conseils d’hébergement du petit prix au coup de cœur.

Un hôtel avec un excellent rapport qualité prix

Au Refuge d’Iris

Ce petit établissement situé à Cap-des-Rosiers bénéficie d’une hôte particulièrement accueillante, appréciée pour son accueil et ses délicieux petits déjeuners. l’endroit est relativement simple mais propre, avec tout le confort nécessaire. Au Refuge d’Iris bénéficie également d’un bel emplacement puisqu’il se situe au bord du fleuve et juste à côté du parc Forillon. En savoir plus

Notre coup de cœur

Gite Le Meilleur des 2 Mondes

Ce superbe B&B propose de belles chambres confortables avec vue sur la mer ou sur le jardin et bénéficie de sa plage privée. C’est un lieu chaleureux avec des hôtes adorables, pleins de bons conseils, qui vous cuisineront le matin un copieux petit déjeuner. Parfait emplacement pour découvrir le parc et ses alentours, mais aussi pour se reposer au calme.  En savoir plus

Notre choix d’hébergement petit prix

Auberge La Petite École de Forillon

Cette petite auberge située dans le parc est une organisation à but non lucratif et propose des chambres privées ainsi que des lits en dortoirs. Le décor est simple, très propre, avec tout le nécessaire pour ranger vos affaires. L’auberge propose également deux cuisines communes, un salon, une salle de jeux, ainsi qu’un grand jardin doublé d’une aire de jeux extérieure. Le tout pour une somme modique. En savoir plus

Livres recommandés
Guides de voyage indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide du Routard Québec 2019 : Le guide incontournable !
- Guide Lonely Planet Québec 2019 : La référence par la richesse de son contenu
- Guide Lonely Planet l'essentiel du Canada : Les incontournables du Canada
- Guide du Routard Montréal : Guide complet pour découvrir la ville

Livres et cartes indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide de survie des européens à Montréal : Pratique, instructif et drôle
- Le Québec en camping : 150 Adresses par régions des meilleurs campings
- Petit livre du parler Québécois : Indispensable pour bien comprendre nos cousins !
- 1000 mots indispensables du Québécois :Un petit livre bien utile à tout petit prix
- Québec, 50 itinéraires de rêve ! : Pour préparer son voyage
- Road Book Canada 2018 : Organisez votre voyage au Canada pour pas cher
- Cartes Canada et Québec : Régions, villes et provinces

Livres recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.