Vancouver, Far West canadien entre modernité et nature

Assurances PVT Canada

Ville de l’ouest donc ville récente, Vancouver est réputée pour la qualité de vie qu’elle offre et pour la douceur de son climat dans un pays généralement glacial. Car ici, on sort, on court et on profite activement d’un relief idéal, entre mer et montagne.

Vancouver est une petite ville devenue grande qui, comme la plupart des agglomérations canadiennes, se transforme à vue d’oeil.

Une des plus belles villes du monde

Considérée dans plusieurs sondages comme l’une des plus belles villes du monde, elle doit ce statut à son environnement naturel exceptionnel : océan Pacifique, forêts à la végétation luxuriantes et montagnes, la nature grandiose de la côte ouest est une part intégrante et fait le charme de la ville (qui s’étend vers North et West Vancouver). C’est d’ailleurs un de ses atouts majeurs.

Pas étonnant donc qu’on y croise quotidiennement des animaux sauvages : écureuils, ratons-laveurs, et même otaries en hiver. Les quartiers, souvent résidentiels à part Downtown, sont agréables et paisibles.

Vancouver, c’est aussi un art de vivre citadin, toujours proche de la nature : on boit beaucoup de café, on court le long de la mer, on fait du yoga, on skie dans les stations environnantes après le travail ou le week end (Cypress Mountain, Grouse Mountain et Mount Seymour), on se déplace en bus ou à vélo, on va boire un verre de temps en temps, on se baigne, on va randonner… C’est son identité et ce qui la rend si attractive.

Sans oublier la vie culturelle, pas extraordinaire, mais relativement satisfaisante : peu de cinémas et de moins en moins de librairies, mais de beaux festivals de cinéma, de musique, de théâtre, etc. : Vancouver Festival of Ocean Films, Vancouver Folk Music Festival, Caribbean Days Festival, Vancouver International Fringe Festival

Vancouver
Vancouver sunrise by Gord McKenna

Un peu d’histoire

Principale ville de la Colombie-Britannique, Vancouver est une métropole récente. Isolée et perdue dans le grand Far West canadien, la région a longtemps été préservée de la colonisation européenne. Mais elle était cependant peuplée depuis longtemps par les groupes amérindiens (Squamish, Musqueam et Tseil-Wautuh) qui y étaient depuis plus de 9 000 ans, à Stanley Park, False Creek, Kitsilano ou encore Point Grey.

La première visite européenne daterait de 1971, mais c’est la Fraser Gold Rush en 1858 et la découverte d’or en 1859 vers New Westminster qui entraîna le peuplement du Far West canadien. La première colonie européenne connue, McLeery’s Farm, ne remonte qu’à 1862. Le commerce du bois a dominé l’économie de la ville jusqu’en 1920.

La Canadian Pacific Railway, arrivée dans les années 1880, modifia considérablement le visage de la ville en l’ouvrant vers l’extérieur. C’est à Gastown et à Granville que la ville fut véritablement fondée. En 1886, elle prit le nom de Vancouver, et poursuivit doucement son développement tout au long du siècle (1000 habitants en 1881, 20 000 personnes en 1911). La cité évolua de plus en plus vers le secteur tertiaire, et en 1930, l’export devint son secteur économique principal. Aujourd’hui, il a toujours une place primordiale.

Particularité de la ville : elle a connu de larges vagues d’immigration asiatique. Aujourd’hui, la population asiatique représenterait un tiers de la population totale de la ville qui compte actuellement plus de 600 000 habitants.

Informations pratiques

Climat

Vancouver est (avec Victoria) la ville la plus tempérée du Canada, d’où son attractivité. Contrairement à tout le reste du pays, il y neige rarement et il n’y fait jamais très froid. Par contre, il pleut énormément. Préparez-vous, surtout si vous y allez à l’automne, en hiver et au printemps (quasiment tout le temps). En été, il ne fait jamais très chaud, vous ne souffrirez donc pas de grosses chaleurs et mieux vaut prévoir une petite laine.

Se déplacer

Vancouver est une ville très étendue. Heureusement, elle bénéfice d’un bon réseau de bus, ainsi que d’un Sky Train qui relie essentiellement les banlieues (Burnaby, New Westminster…). Il existe également des Bus Boats, qui rejoignent North Vancouver à Downtown et se déplacent sur les pourtours de False Creek.

Vancouver
Vancouver Skytrain by W&J

Bien sûr, comme dans toute ville sportive et verte qui se respecte, il existe de nombreuses pistes cyclables, le vélo étant un moyen idéal pour découvrir Vancouver (Downtown, Kitsilano, Stanley Park).

Dans la globalité, les transports en commun y sont très bien développés.

Quartiers et ambiances

Les quartiers de Vancouver sont principalement résidentiels et ont chacun une personnalité bien particulière.

La ville n’a pas su bien conserver son patrimoine architectural. Les bâtiments d’époque sont tous peu à peu mis à terre pour être remplacés par des buildings flambant neufs. Cependant, vous trouverez tout de même des églises d’époque, de jolies maisons (Kitsilano), quelques imposantes bâtisses de style victorien, d’anciennes habitations (Gastown) et de rares édifices Art Déco (Downtown).

Downtown

Certes Downtown est très dense, c’est là que se concentrent les buildings et tours, qui chaque jour, viennent prendre la place d’anciens bâtiments (ce qui peut être dommage). C’est aussi ici que la plupart des choses se passent : théâtre, cinéma, musique, shopping, musées, mais aussi restaurants, bars et autres clubs… Abandonnez la voiture et promenez-vous à pied ! Tout est à portée de pas.

Partez à la découverte de West End réputé pour sa plage, ses cafés et ses adresses gastronomiques, de Yaletown pour son ambiance festive (notamment le soir), underground (à la nord-américaine) et créative, ou encore Gastown, de plus en plus réhabilité et qui offre de bonnes adresses de sortie (bars et restos). Se balader dans Gastown, c’est un peu revenir aux origines de Vancouver, car c’est ici, en quelque sorte, que la ville fut fondée. Parmi ces bâtiments de pierres rouges, il peut être difficile d’imaginer la première colonie mais le charme du quartier transformé ne manquera pas de vous séduire. Vous pouvez poussez jusqu’à Chinatown, qui se résume à deux rues, mais attention, ne vous aventurez pas plus loin, car vous tomberez sur Hastings et son ambiance glauque à souhait.

  • À visiter, à voir : la grande bibliothèque, magnifique architecture et bonne sortie par temps de pluie, Canada Place, la Vancouver Art Gallery

Granville & Kitsilano

Granville, c’est donc l’autre site historique de Vancouver.

Vancouver
Granville Island by Adrian Berg

Cette petite île anciennement très industrielle (d’où son paysage de docks et d’entrepôts) est devenue une des principales destinations touristiques de la ville. Réhabilitée, elle accueille aujourd’hui des écoles d’art, de nombreux festivals et surtout le Grandville Market, marché couvert regorgeant de produits frais, de produits artisanaux et d’épiceries. Ce marché, ouvert tous les jours, est baigné d’une ambiance européenne et festive (musiciens, artistes, expositions…) Il s’y passe toujours quelque chose et c’est délicieux !

Kitsilano, ancienne enclave hippie, est un quartier essentiellement résidentiel et très agréable. De belles plages et des parcs (Kitsilano beach park, Jericho beach parck, Vanier Park), une superbe piscine en plein air, de jolies boutiques de vêtements, tout un tas de restaurants italiens chics et surtout, de splendides maisons de bois (type San Francisco), dotées de jardins tous plus luxuriants les uns que les autres… Ici tout le monde mange bio et fait du yoga à 6h du matin. Pour celles et ceux qui en rêvaient, c’est le moment de vous y mettre !

En poussant plus loin, vous arriverez sur la UBC, la grande université de Colombie Britannique, située sur une péninsule avec vue prodigieuse sur la mer. Il n’y a pas vraiment de balades à faire ici, mais quelques sites à visiter : un Musée d’anthropologie passionnant et des jardins botaniques intéressants.

Commercial Drive

Commercial Drive est un quartier étudiant animé, rempli de bars, de cafés et de restaurants où se jouent de la musique et des pièces de théâtre. Des tas d’animations (festivals, fêtes…) y sont organisées et ici, résiste une jolie librairie. Un endroit idéal pour un café le matin ou un dîner en musique le soir.

False Creek

Au bout de False Creek, vous avez le Village Olympique (JO de 2010) et le Science World (une grosse boule de métal), un superbe centre qui permet de découvrir la science tout en s’amusant. Faites le tour de False Creek à vélo, en partant de Kitsilano et en revenant par Granville Bridge.

Stanley Park, une forêt en plein Vancouver

Stanley Park : à voir, à revoir et à re-revoir ! À pieds, en rollers, à vélo, peu importe, allez vous perdre dans ce somptueux parc à deux pas du centre-ville, vous vous retrouverez en pleine nature avec des écureuils, des canards, des oiseaux de tous types, quelques biches, un éventail incroyable de fleurs (en été), des forêts, des lacs et une vue imprenable sur toute la baie.

Une piste cyclable et piétonne fait le tour du parc, praticable quasiment tout le temps. Le long de la piste, vous trouverez des restaurants, des jeux d’eau pour enfants, une piscine d’eau de mer… C’est tout simplement superbe ! C’est aussi ici que se trouve le fameux, l’excellent, Aquarium de Vancouver, un des plus beaux au monde, qu’il ne faut absolument pas louper.

Queen Elizabeth Park est aussi un joli parc en hauteur qui offre une belle vue sur la ville.

Et si vous voulez sortir de la ville, toute la côte ouest est à découvrir : Bowen Island, Sunshine Coast, Vancouver Island, Whistler, Grouse Mountain… ainsi que les parcs et les montagnes situées à une demi-heure de la ville. Il vous faudra bien plus d’une journée pour profiter des avantages de cette ville…