Emmener son animal de compagnie au Canada

voyager avec son animal de compagnie
Assurances PVT Canada

Pour certains d’entre vous qui viennent s’installer au Canada, la question de l’animal de compagnie se pose et demande réflexion. Cela requiert de l’organisation, un certain budget et pas mal de paperasse. Il va falloir anticiper et vous renseigner sur les formalités du pays.

Si vous avez décidé d’emmener votre boule de poil, de plumes ou autres avec vous, voici les démarches à effectuer pour que tout se passe sans encombre.

Pourquoi une réglementation si stricte ?

Chaque état cherche à protéger la santé des humains et des bêtes contre d’éventuelles maladies qui pourraient être ramenées par des animaux extérieurs au territoire. C’est une démarche tout à fait normale à laquelle chacun doit se plier afin de pouvoir entrer dans le pays en question.

Faire entrer son animal au Canada

C’est l’Agence Canadienne d’Inspection des Aliments (ACIA) qui s’occupe de l’importation des animaux au Canada. Elle est chargée de répondre aux exigences établies dans le cadre du Programme national de la santé des animaux. Ces exigences s’appliquent aussi bien aux animaux entrant au Canada de façon permanente ou temporaire, qu’aux animaux en transit vers une autre destination.

Sachez que « l’agence se réserve le droit de refuser n’importe quel animal à la frontière. »

Lors de votre entrée sur le territoire canadien, vous devrez obligatoirement fournir un certificat de vaccination contre la rage (en français ou en anglais) ou un papier officiel attestant que votre animal provient d’un pays reconnu comme exempt de la rage par le Canada. La France ne fait pas partie de ces pays, il vous faudra donc le précieux certificat.

Les animaux les plus courants

Les chats

  • Aucune quarantaine n’est imposée pour les chats entrant sur le territoire canadien.
  • Le Canada n’exige pas que les chats domestiques soient identifiés avec un tatouage ou une micropuce.
  • Les chats n’ont pas besoin d’un certificat de santé ou d’un permis d’importation.

En savoir plus selon votre situation.

Les chiens

  • Aucune quarantaine n’est imposée aux chiens de compagnie entrant sur le territoire canadien.
  • Le Canada n’exige pas que les chiens domestiques soient identifiés avec un tatouage ou une micropuce (sauf pour les chiens âgés de moins de 8 mois importés à des fins commerciales).

En savoir plus selon votre situation.

PartenaireAssurances PVT Canada

À votre arrivée, l’Agence des Services Frontaliers du Canada vous fera passer une inspection afin de vérifier que votre animal est vacciné contre la rage et que sa description correspond bien à celle indiquée dans les documents. Une inspection visuelle de l’animal sera également effectuée afin de s’assurer que ce dernier ne présente aucun signe visible de maladie.

Cette vérification vous coûtera 30$ + Taxes pour le premier animal, puis 5$ + taxes pour chaque animal additionnel.

Si votre animal ne répond pas aux exigences d’importation du Canada concernant le certificat de vaccination contre la rage, il devra se faire vacciner à vos frais dans les deux semaines suivant votre arrivée.

Pour les autres animaux de compagnie type rongeurs, poissons, reptiles, oiseaux, etc., consultez directement la page dédiée sur le site de l’ACIA.

transport chevaux avion

Il est primordial de bien vérifier le site du gouvernement afin d’être certain des démarches à suivre concernant votre animal.

Attention, n’oubliez pas que le Canada fonctionne par provinces et que les règlementations peuvent changer selon l’endroit où vous arrivez. Pensez donc bien à vérifier les conditions requises au préalable.

Se renseigner auprès de la compagnie d’avion

Les compagnies aériennes ont des exigences bien précises concernant le transport des animaux. Il est donc primordial de les contacter au préalable afin de savoir ce qui vous sera demandé une fois à l’aéroport, sans oublier les frais engendrés.

Le transporteur se basera sur plusieurs critères :

  • Animal
  • Poids
  • Taille
  • Race
  • Pays de provenance
  • Âge
  • Cage

Par exemple, la compagnie Air Transat accepte uniquement les chiens et les chats. De plus, ceux-ci seront uniquement transportés en soute (sauf les chiens d’assistance certifiés). Air Canada en revanche accepte les chats et petits chiens en cabine mais ceux-ci doivent être placés dans une cage aux dimensions adéquates.

Faire voyager votre animal dans les meilleures conditions

Sachant qu’un voyage n’est déjà pas de tout repos, imaginez un peu ce qu’il en est pour votre cher compagnon ! Il est donc important de faire en sorte que tout se passe bien pour lui.

Prendre rendez-vous chez le vétérinaire

Faites vérifier son état de santé chez un vétérinaire afin d’être sûr que votre animal se porte bien et qu’il est apte à voyager. Cet examen vous permettra également d’obtenir les certificats de vaccination demandés.

Les papiers à avoir pour faciliter l’inspection une fois sur place sont : le passeport de votre animal, une puce/tatouage si nécessaire, un certificat de vaccination contre la rage, un certificat de santé. Si vous avez le carnet de santé de votre animal, n’hésitez pas à le prendre aussi !

Opter pour une cage confortable

La cage dans laquelle votre animal se trouvera doit être suffisamment spacieuse pour que celui-ci puisse se coucher ou encore se tenir debout. Elle doit aussi lui permettre de bien respirer et de ne pas se blesser : en bref qu’il se sente à l’aise ! La cage sera évidemment différente selon le type de bête.

chien dans sa cage de voyage

Une fois sur place

Selon la ville dans laquelle vous résidez, il faudra vous procurer un permis. Une fois encore, les règles diffèrent selon l’endroit, le mieux est donc de vous renseigner directement en arrivant auprès de la mairie de votre ville.

Concernant les logements, sachez que beaucoup de propriétaires n’acceptent pas d’animaux chez eux. Pour ceux qui comptent voyager à travers le pays, c’est aussi un critère à prendre en compte dans les auberges, les bus, les trains, les parcs nationaux, etc.

Protéger votre animal du froid

On le sait bien, l’hiver canadien peut être particulièrement rude, y compris pour nos amis les bêtes, absolument pas habitués à ce climat en France ! Il faudra penser à augmenter les quantités de nourriture afin que celui-ci ait des calories à brûler pour ainsi mieux supporter le froid.

Même si vous n’êtes pas fan des habits pour animaux, une petite laine et parfois des protections pour les pattes pourraient être de rigueur afin que votre bête puisse sortir sans geler sur place (en particulier les petits chiens).

Enfin, en hiver, surveillez régulièrement les pattes et les oreilles de vos animaux. Pensez à enlever la neige et le sel des coussinets après la promenade.

chien hiver québec
Copyright : Adeline de Oliveira

Le retour en France

Une fois votre visa terminé, il faudra préparer votre retour en France mais aussi celui de votre animal. Le mieux est, comme toujours, de vous y prendre plusieurs mois à l’avance. Vous trouverez les informations nécessaires concernant le retour en France des animaux domestiques sur le site France Diplomatie.

Bon à savoir

  • Pensez à la façon dont vous allez voyager, si vous comptez vous déplacer d’endroits en endroits ou plutôt vous installer dans un même lieu pendant toute la durée de votre visa.
  • Attention à ceux qui ont de jeunes animaux car le vaccin antirabique n’est pas administré avant 3 mois et votre petit pourrait donc ne pas être autorisé sur le territoire. Il faudra alors attendre les 4 mois et la vaccination.
  • La vaccination contre la rage doit, pour tous les pays, avoir été effectuée entre 21 jours minimum et 1 an maximum avant la date du départ.
  • Le nombre d’animaux par visiteur est limité.

Source : ACIA

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here