La majesté du parc national du Gros-Morne et ses Tablelands

parc national du Gros-Morne
Falaises de Western Brook Pond
Assurances PVT Canada

Sur la côte ouest de l’île de Terre-Neuve, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, se trouve le parc national du Gros-Morne. Un lieu rempli de trésors naturels dont la beauté n’a d’égal que la multitude de paysages qu’il offre. Entre les fjords, les sommets montagneux, les vastes forêts et les grandes plaines, les falaises vertigineuses et les lacs placides, c’est l’endroit rêvé pour les amoureux de nature et de géologie.

Un chef d’œuvre de la nature

 

Le parc tient son nom du mont Gros-Morne, deuxième plus haut sommet de l’île qui culmine à 806 m, signifiant « petite montagne arrondie et isolée » en créole. Avec ses 1805 km2, il est le deuxième plus grand parc national du Canada côté Atlantique après le parc national des Monts-Torngat. Gros-Morne fait partie des monts Long Range, une extension des Appalaches. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

L’originalité du parc tient notamment du fait qu’il est un rare exemple visible de la dérive des continents puisqu’on peut y voir exposés au grand air le manteau terrestre ainsi que la croûte océanique profonde. Ce sont les fameux Tablelands, résultat de la collision des plaques tectoniques il y a des centaines de millions d’années.

On trouve sur les terres du parc une incroyable diversité de paysages tous plus impressionnants les uns que les autres, parmi lesquels des fjords comme celui de Western Brook, différents types de forêts ainsi que le dos nu et ocre des Tablelands. 

Gros-Morne comprend plusieurs écosystèmes qui ont permis de voir se développer de nombreuses espèces animales et végétales. La faune du parc comprend des orignaux, des cariboux, des ours noirs, des lynx, des belettes, des castors, des lièvres arctiques et encore bien d’autres animaux. Il abrite également près de 239 espèces d’oiseaux répartis dans différents secteurs. Sans oublier les mammifères marins qui se baignent dans la baie, dont des baleines et des phoques par exemple.

Partir à la découverte du parc national du Gros-Morne

À voir absolument

  • Les Tablelands sont un immanquable que vous aurez la chance de voir. Chance, c’est le mot car ce spectacle grandiose n’est pas à la portée de tous les yeux puisqu’il est normalement bien enfoui sous la croûte terrestre.
  • La vallée glaciaire de Western Brook vous dévoilera de nombreuses merveilles, des fjords aux plateaux alpins, en passant par les cascades et les grands lacs déserts.
  • Offrez-vous le bonheur d’admirer le coucher de soleil depuis le phare de Lobster Cove Head.
tablelands
Tablelands – Copyright : Derrick

Que faire ?

Randonnée

Vous trouverez plusieurs types de sentiers, certains accessibles à tous et d’autres plus difficiles. Voici quelques exemples :

  • Le Mont Gros-Morne (16km aller-retour) est un sentier difficile qui demande un minimum de préparation et de temps (comptez 6 à 8h). Au sommet, il n’y a ni nourriture, ni eau, ni abri, il faudra donc penser à prendre le nécessaire. Ceux qui souhaitent dormir à la belle étoile trouveront quelques emplacements basiques payants au ravin Ferry (premier arrivé, premier servi).
  • Le sentier des Tablelands (4km aller-retour) peut se faire par vos propres moyens ou en compagnie d’un guide qui vous aidera à mieux comprendre la formation de ce lieu unique. Si vous le faites seuls, demandez une carte au Centre de découverte ou au Centre d’accueil.
  • La marche menant au Western Brook Pond (6km aller-retour) est particulièrement époustouflante et vous offrira une vue imprenable sur les eaux douces du fjord de Western Brook et ses immenses falaises.
  • Green Gardens (9 ou 15km aller-retour) offre parmi les meilleures vues et permet de découvrir les paysages contrastés du parc, entre prairies, cascades et rivages parsemés de rochers dont des cheminées volcaniques.

Vous trouverez les informations nécessaires sur les différents sentiers et sur la météo au Centre de découverte ou au Centre d’accueil des visiteurs.

Kayak

Plusieurs options sont possibles dans le parc selon le niveau de chacun, parmi lesquelles Trout River Pond, Shallow Bay, Western Brook Pond, Bonne Bay, etc.

kayak gros morne

Autres

  • Vous pourrez profiter d’un tour en bateau de 2h sur les eaux du fjord de Western Brook. Ouvrez grand les yeux pour vous délecter du spectacle des immenses falaises et des cascades qui coulent directement dans le lac, tandis qu’un guide vous parle géologie et nature.
  • En hiver, le parc de Gros-Morne offre de belles opportunités d’activités parmi lesquelles le ski de fond, la motoneige, la randonnée en raquettes. Plusieurs parcours sont proposés.
  • Ceux qui ont envie de faire trempette pourront se baigner à Shallow Bay, Lomond et Trout River.

Où dormir ?

Sur l’île et aux alentours du parc, vous trouverez quelques hôtels, auberges, bed&breakfast, locations de chalets ou de maisons.

Pour les amoureux de plein air, plusieurs espaces de camping basiques sont disponibles dans le parc.

Accéder au parc

En avion

L’aéroport régional de Deer Lake se trouve à 35 km de la limite sud du parc national du Gros-Morne. Des vols quotidiens permettent d’y accéder depuis les principaux aéroports internationaux de Terre-Neuve-et-Labrador.

En voiture

Un service de ferry (Marine Atlantique) au départ de North Sydney (Nouvelle-Écosse) permet de se rendre aux ports de Channel-Port aux Basque (6h de traversée) et d’Argentia (11h de traversée). Il est conseillé de réserver en avance pendant la période estivale si vous voulez être sûr d’avoir une place.

Depuis Port aux Basques, comptez environ 3h pour rejoindre le parc et environ 6h30 depuis Argentia.

Bon à savoir

  • L’application Explora Tablelands vous permet de randonner à votre rythme tout en bénéficiant d’explications sur le lieu (iPhone et Android).
  • Les routes qui traversent le parc (430 et 431) offrent des vues particulièrement spectaculaires, notamment la 431 qui relie Trout River à Woody Point (Bonne Bay).
  • Depuis janvier 2018, l’entrée est gratuite pour les jeunes de 17 ans et moins. Vous trouverez le détail des tarifs sur le site Parcs Canada.

 

Source : Parcs Canada

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.