Recettes québécoises – Pour les becs salés et les bibittes à sucre

recettes québécoises
Un plat on ne peut plus calorique, mais un plat emblématique du Québec
Assurances PVT Canada

Le Québec, un terroir où il fait bon manger de succulents plats transmis de génération en génération.
Aussi, nous parlerons justement des recettes québécoises les plus typiques ! Vous qui projetez d’effectuer un voyage au Québec, sachez que vous vous régalerez et vous qui en revenez… pas de problème ! Vous pourrez flatter vos papilles en cuisinant ces p’tites merveilles gustatives à votre retour en France.

Petit aperçu gustatif de la belle province

Que vous soyez becs sucrés ou bibittes à sucre, la cuisine traditionnelle propose des recettes riches, variées et roboratives avec des influences des pays d’où sont arrivés les colons au début du XIIème siècle. A l’époque, peu aisés et manquant d’aliments, les colons utilisaient des produits simples, tels que la viande de bœuf hachée, les carottes, les pommes de terre et diverses céréales et fruits cultivés sur leur terre. Ils étaient fiers de leurs origines et ont apporté avec eux leurs traditions culinaires. Cependant, ils ont dû quelque peu adapter leurs recettes aux produits qu’ils trouvaient sur place. Pour affronter la froidure de l’hiver québécois, parce qu’effectivement, il fait bien frette dans la belle province, les plats traditionnels préparés à base de produits du terroir, sont souvent très caloriques et énergisants. La cuisine québécoise offre des plats paysans, substantiels et longuement mitonnés.

Les recettes québécoises varient d’une région à l’autre et se transmettent de génération en génération. Elles sont célébrées en famille autour de belles tablées, lors du temps des sucres au printemps ou au temps des fêtes pour le réveillon. C’est un réel plaisir pour les québécois que de se retrouver en famille autour d’une table pour un repas fait de traditions et de bons produits.

Certes, le Québec n’est pas la seule province du Canada, mais plus à l’ouest du pays, la culture américaine étant plus présente, les plats sont moins représentatifs. Nous vous proposons ci-dessous quelques recettes québécoises de plats typiques et ancestraux parmi toute la variété qu’offre le territoire.

Pour les becs salés

Les fèves au lard

Plat peu cher, fait de haricots cuits et de morceaux de lard, il est souvent cuisiné avec du sirop d’érable. Ce plat était servi le matin aux colons et aux trappeurs afin qu’ils puissent tenir tout au long de leur dure journée de travail. Beaucoup de restaurants proposent ce plat où il est servi  notamment en accompagnement dans les petits déjeuners et les brunchs.

Ingrédients :

  • 400 g de haricots blancs secs
  • 200 g de lard salé en dés
  • 1 gros oignon haché
  • 170 ml tasse de sirop d’érable
  • 1 cuillère à thé de moutarde sèche
  • Sel, poivre au goût

Faire tremper les haricots dans de l’eau froide durant la nuit précédente.
Le lendemain, égoutter les haricots.
Préchauffer le four à 150°.
Mettre tous les ingrédients dans une grande cocotte qui passe au four et recouvrer d’eau.
Cuire à couvert pendant 4 heures, puis à découvert pendant 1 heure.

Vous n’avez pas envie de cuisiner… retrouvez les fèves au lard toutes préparées.

recettes québécoises
Les fèves au lard, une recette du Québec incontournable des cabanes à sucre

Le pâté chinois

Bien que son nom sonne comme un plat asiatique, ce plat fait bien partie des recettes québécoises typiques et ancestrales. Ressemblant à un hachis Parmentier, le pâté chinois est une succession de couches de bœuf haché, de maïs et de purée de pommes de terre.

On raconte que le nom de ce plat québécois viendrait de l’époque où les travailleurs chinois étaient employés pour la construction des chemins de fer au 19ème siècle. Ceux-ci étaient nourris avec des produits peu chers, comme les pommes de terre, le maïs, les oignons et le bœuf. Ce plat populaire classique de la gastronomie du Québec se consomme en famille et dans des restaurants de cuisine traditionnelle québécoise au temps des sucres comme au temps des fêtes.

Ingrédients pour 6:

  • 1,5 kg de pommes de terre pelées coupées en dés
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 800 kg de bœuf haché maigre
  • 1 oignon haché
  • 2 gousses d’ail, hachées
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 1 cuillère à café de sel de céleri
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 boite de maïs en grain ou de crème de maïs
  • 60 g de beurre
  • 125 ml lait
  • Sel et poivre

Dans une grande casserole d’eau salée, faire cuire les pommes de terre.
Colorer la viande hachée dans une poêle avec de l’huile d’olive.
Ajouter l’oignon, l’ail et les épices à la viande et terminer la cuisson de celle-ci.
Placer le mélange de viande dans un plat à four et répartir le maïs ou la crème de maïs dessus.
Réduire les pommes de terre en purée avec le lait et le beurre, saler, poivrer et recouvrer le maïs avec la purée.
Cuire au four 20 minutes à 190°.

recettes québécoises
Le pâté chinois fait partie des recettes québécoises qui se transmettent de mère en fille

La soupe aux pois

Un classique des recettes québécoises qui remonterait à l’époque des premiers colons arrivés en Nouvelle France il y a plus de 400 ans. A cette époque, les bateaux transportaient des haricots secs, de la charcuterie et des poissons salés, denrées qui pouvaient se conserver longtemps. Cette soupe nourrissante et complète se consomme au temps des sucres. C’est un plat incontournable, riche, généreux et roboratif qui vous sera proposé dans les cabanes à sucre.

Ingrédients pour 8

  • 3 litres d’eau
  • 500 g de pois jaunes secs
  • 170 ml de bouillon de poulet
  • 3 oignons jaunes tranchés finement
  • 250 g de lard salé en morceaux
  • 2 carottes coupées en dés
  • Sel et poivre
  • Feuilles de persil
  • 3 feuilles de laurier
  • Une poignée de feuilles de céleri

Laisser tremper les pois jaunes dans de l’eau pendant au moins 4 heures ou la nuit entière.
Egoutter les haricots et les placer avec tous les ingrédients dans une cocotte avec 6 litres d’eau.
Porter à ébullition en remuant régulièrement pendant une heure, puis laisser mijoter à feu réduit une heure de plus en remuant souvent.

La poutine, une des recettes québécoises les plus connues outre Atlantique

Nous y voilà ! Le plat le plus célèbre du Québec mais pas le plus élaboré. Cependant, la poutine fait partie des recettes québécoises les plus emblématiques. Composée de frites ramollies par une sauce brune et recouvertes de fromage en grains ou en « crotte » qui fait couic couic, la poutine est un plat incontournable à ne pas manquer où que vous vous rendiez dans la belle province.

Mais d’où vient ce plat québécois qui serait né dans les années 50 / 60 ? La question est posée, mais la réponse reste incertaine, puisque plusieurs restaurateurs québécois en revendiquent la paternité. Elle possède ses festivals au travers du Québec, à Drummondville, à Montréal ou à Québec. Quoi qu’il en soit, celle-ci est appréciée des couche-tard après une nuit festive et arrosée. En effet, ce serait le plat le plus consommé au petit matin après les excès de la nuit. Reste à vérifier si effectivement, il efface les stigmates de la gueule de bois !

Il existerait près d’une centaine de variétés de poutine, de la classique à l’italienne, ou bien encore au poisson, vous en trouverez bien une ou deux à déguster lors de votre séjour.

Ingrédients :

  • Des frites cela va de soi, au four, ou en friteuse
  • De la sauce brune toute faite, la plupart des québécois ne la font pas eux-mêmes
  • Du fromage qui fait « shouic shouic » en le mâchant, en France, du cheddar en morceau sera plus facile à trouver

Placer les frites dans une assiette, y parsemer les morceaux de fromage et arroser généreusement avec la sauce brune.

Les plus courageux, pourront toujours faire eux-mêmes leur sauce brune.

Ingrédients :

  • 30 ml de fécule de maïs (Maïzéna)
  • 30 ml d’eau
  • 90 ml de beurre non salé
  • 60 ml de farine
  • 2 gousses d’ail
  • 2 boîtes de de bouillon de bœuf (environ 300 ml)
  • 1 boîte de bouillon de poulet (environ 300 ml)
  • Poivre

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs avec l’eau. Dans une casserole à feu doux, faire fondre le beurre, y incorporer la farine en mélangeant bien. Laisser sur le feu 5 minutes en remuant régulièrement. La sauce prend alors une couleur brune.
Ajouter ensuite l’ail et laisser sur le feu une minute.
Incorporer ensuite le bouillon et porter à ébullition, en remuant bien. Verser le bol de fécule et d’eau puis laisser mijoter pendant 4 minutes jusqu’à ce que la sauce devienne épaisse. Poivrer selon vos goûts.

recettes québécoises
Un plat on ne peut plus calorique, mais un plat emblématique du Québec

Pour les becs sucrés

Ensuite, passons à quelques douceurs que les bibittes à sucre aiment consommer sans modération. Et pour sûr, les recettes québécoises en regorgent.

Vous avez dit bibittes à sucre ? Mais qu’est-ce donc ? Et bien non, ce n’est pas un insecte. Au Québec, c’est juste une personne qui aime manger les denrées sucrées en tout genre, bonbons, gâteaux… etc, un bec sucré quoi !

Quand on pense Canada, on pense sirop d’érable. Ce magnifique sucre naturel entre dans la composition de nombreux desserts québécois où sa saveur inimitable flatte les palais. On le retrouve sous forme de bonbons, de fondants, de beurre, dans les biscuits… bref, dans beaucoup de recettes québécoises.

Tout d’abord, le premier dessert que nous vous proposons est le pouding chômeur. En gros, c’est un gâteau qui cuit dans le sirop d’érable. Ce succulent dessert québécois et acadien aurait été créé pendant la crise économique de 1929. Alors que les licenciements battaient leur plein, les familles devaient faire en fonction de leurs ressources. Les ingrédients peu dispendieux et répandus comme la farine, le beurre, le lait et la cassonade ont fait de ce dessert québécois un plat réconfortant pour les familles des milieux défavorisés de Montréal
Ainsi, c’est devenu par la suite un classique des recettes québécoises, en utilisant non plus de la cassonade, mais du sirop d’érable.

Pouding chômeur, recette de mon amie Josée à Lévis

Ingrédients pour le sirop

Faire un sirop avec tous les ingrédients en chauffant juste assez pour faire fondre la cassonade. Mettre le sirop dans un plat allant au four

Ingrédients pour le gâteau à la jeannette

  • 125 g de beurre
  • 230 g de sucre
  • 2 œufs
  • 240 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 200 ml de lait

Crémer le beurre, ajouter le sucre, les œufs et bien mélanger.
Ajouter petit à petit le lait, la farine et la levure.
Quand c’est bien homogène, verser délicatement la préparation sur le sirop.
Mettre au four à 190 ° pendant 30 à 40 mn.

Déguster tiède c’est bien meilleur et c’est certain… vous ne vous contenterez pas d’une seule part !

recettes québécoises
Dessert succulent et sucré à souhait

La tarte au sucre

Ce dessert est tellement sucré, qu’on pourrait parler d’une tarte à la confiture, mais c’est un délice. Ce dessert viendrait des colons français ou belges et l’on dit que les québécois pourraient obtenir la palme des plus gros consommateurs de tarte au sucre au pays.

Ingrédients :

  • Une pâte brisée maison ou achetée dans le commerce, pour un moule de 20 cm de diamètre
  • 250 ml de crème fraîche semi épaisse
  • 30 g de beurre
  • 1 œuf
  • 20 g de farine
  • 100 g de vergeoise (ou de cassonade)
  • 80 g de sucre d’érable

Lier tous les ingrédients afin d’obtenir une belle crème lisse et sans grumeaux.
Tapisser le moule à tarte avec la pâte et y verser la préparation de crème.
Enfourner à 180 ° et cuire environ 45 minutes.

De plus, les gourmands pourront ajouter une petite boule de glace à la vanille et ce sera un must.

recettes québécoises
Ce dessert fabuleux vous fera craquer

Les pets de sœurs au sirop d’érable

Mais quel est ce nom un peu bizarre ? Nous connaissons les pets de nonnes français, mais pas ceux-ci…
Ces petits desserts porteraient leur nom d’une légende rigolote. Il se dit qu’après l’ingestion de ces petites pâtisseries largement préparées dans les presbytères et les couvents, quelques inconforts intestinaux se produisaient. Voulez-vous tester ?

Bravant la légende, ce dessert traditionnel et populaire au Québec et en Acadie est servi lors des repas du temps des fêtes.

Ingrédients :

  • Un rouleau de pâte à croissant ou à défaut d’une pâte feuilletée toute prête
  • 500 ml de crème entière liquide
  • 400 g de cassonade
  • 250 ml de sirop d’érable

Faire un rouleau de la pâte feuilletée et le découper en rondelles.
Placer les rondelles dans un plat allant au four.
Mélanger le sirop d’érable et la cassonade, puis ajouter la crème.
Verser l’appareil sur les rondelles de pâtes et enfourner à 200 °. Cuire entre 20 et 30 minutes. A déguster tiède ou froid.

Les Queues de Castor

Pour finir dans la rubrique des « bibittes à sucre », il ne faut pas oublier la célèbre « Queue de castor »… Vous n’en n’avez jamais mangée » ?
Alors, un conseil ! Courez chez « Beaver Tails » ou « Queue de castor » dans le quartier Petit Champlain à Québec et craquez pour ces délicieuses crêpes… Il y en a aussi un peu partout au Canada et aussi dans le monde, mais pour moi la boutique de Québec est chargée de souvenirs…

Mais qu’est-ce que c’est ? Ce ne sont ni plus ni moins que des petits beignets en forme de queue de castor, qui sont frits et garnis de tout ce dont vous avez envie. Nutella, banane, beurre de peanuts, pommes caramélisées, sirop d’érable, chocolat fondu… bref, plus vous êtes gourmand, plus l’éventail de la garniture est vaste.

Bon, pour vous qui n’êtes plus à Québec… Nous vous donnons néanmoins la recette, si toutefois vous n’en finissez pas d’en rêver après votre retour chez vous.

Ingrédients :

  • 200 g de farine
  • 80 ml de lait tiède
  • 50 g de sucre
  • 20 g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 1,5 cuillérées à café de levure sèche de boulanger
  • 1 pincée de sel
  • Cannelle
  • Huile végétale pour la friture

Dans un saladier ou votre robot, mélanger beurre fondu, sucre, cannelle et sel.
Y ajouter la levure au préalablement délayée dans le lait tiède et mélanger.
Incorporer l’œuf et terminer de mélanger pour obtenir une belle pâte homogène.
Recouvrer la préparation d’un linge humide et laisser reposer 1 h 30 dans un endroit tiède.
Partager la pâte en fonction du nombre de parts que vous souhaitez
Façonner chaque part en forme de queue de castor. Environ 10 cm sur 20 cm si vous avez séparé la pâte en 4.
Chauffer l’huile dans une poêle, assez pour que les queues de castor puissent puisse être frites.
Les cuire 30 secondes de chaque côté et les éponger au papier absorbant.

Garnir en fonction de votre gourmandise ! A déguster tiède !

recettes québécoises
Un endroit à ne pas manquer, chez « Beaver Tails » pour déguster les célèbres « Queues de castor »

Et voilà, ces quelques recettes québécoises vous ont mis l’eau à la bouche ?

En conclusion de cet article, nous vous invitons à retrouver toute la gastronomie du Canada et bien sûr des recettes québécoises dans un des livres de cuisine ci-dessous.

Les délicieuses recettes du Québec
Cuisine traditionnelle des régions du Québec
Les meilleures recettes du Québec
Recettes du Québec
Ricardo, un québécois dans votre cuisine

Bon régal !

Livres recommandés
Guides de voyage indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide du Routard Québec 2020 : Le guide incontournable !
- Guide Lonely Planet Québec 2019 : La référence par la richesse de son contenu
- Guide Lonely Planet l'essentiel du Canada : Les incontournables du Canada
- Guide du Routard Montréal : Guide complet pour découvrir la ville

Livres et cartes indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide de survie des européens à Montréal : Pratique, instructif et drôle
- Le Québec en camping : 150 Adresses par régions des meilleurs campings
- Petit livre du parler Québécois : Indispensable pour bien comprendre nos cousins !
- 1000 mots indispensables du Québécois :Un petit livre bien utile à tout petit prix
- Québec, 50 itinéraires de rêve ! : Pour préparer son voyage
- Road Book Canada 2018 : Organisez votre voyage au Canada pour pas cher
- Cartes Canada et Québec : Régions, villes et provinces

Livres recommandés
PARTAGER

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.