Nouvelle-Écosse : explorer les alentours de Halifax

Nouvelle-Écosse
Peggy's Lighthouse
Assurances PVT Canada

Depuis Halifax, vous pouvez partir à la découverte de la Nouvelle-Écosse. Cette petite province au caractère celtique attire de plus en plus de visiteurs et se répartit entre petits ports de pêche, modestes villages, gens accueillants, jolie campagne, immenses plages, splendides parcs et lieux historiques.

La Nouvelle-Écosse compte moins d’un million d’habitants, avec une population extrêmement cosmopolite : Mi’kmaq, descendants écossais, Acadiens français, etc.

Se déplacer

Les environs de Halifax, c’est plus ou moins la Nouvelle-Écosse, car l’île n’est pas très grande. Mais ce que nous vous conseillons plutôt, c’est de faire le tour de l’île (consacrez-y au moins une semaine), plutôt que de rester à Halifax et de circuler autour. Depuis Halifax, vous allez cependant pouvoir visiter quelques sites. Le mieux est d’avoir une voiture pour être complètement autonome. Attention, les distances sont plus grandes qu’on ne peut l’imaginer.

Le réseau routier de Nouvelle-Écosse est très simple : il existe deux principales artères, la 101 et la 103, qui partent toutes deux de Yarmouth : la 101 vers l’ouest et la 103 vers l’est. Les deux rejoignent Halifax et Dartmouth. Les autres routes (24) permettent de réaliser de petits trajets.

Depuis Halifax, vous pouvez prendre le ferry pour Dartmouth, une petite ville agréable qui abrite les pubs, boutiques et restaurants. C’est une jolie balade pour une journée.

Parc provincial de l’île de McNabs

Le port de Halifax comprend plusieurs îles, dont McNabs, la plus grande d’entre elles. Situé aux portes maritimes de la ville, le parc de l’île de McNabs de 400 hectares, offre une véritable plongée dans l’histoire et en pleine nature. Vous pourrez vous y rendre en ferry, ainsi qu’à l’île Lawlor.

Nouvelle-Écosse
McNabs Island Lighthouse

Vous y trouverez plusieurs sites d’intérêt à la fois historique (notamment militaire), maritime et naturel : Fort Ives (construit en 1864), Fort McNab (construit en 1889) Indian Point Takes, quelques maisons historiques, des forts, des plages, des épaves…

Point Pleasant Park

C’est un parc municipal situé au sud de la péninsule de Halifax. L’endroit a, comme tous, servi de base militaire, d’où quelques sites militaires d’époque, mais il est surtout recouvert de forêts qui se prêtent idéalement aux randonnées.

Le parc est très fréquenté en été par les Haligonians et c’est ici qu’est organisé le Shakespeare by the sea, un festival de théâtre qui a lieu chaque été.

Un bain d’air marin à Peggy’s Cove

Très accessible depuis Halifax (35 km environ), Peggy’s Cove est un « must see » de la Nouvelle Écosse. D’après une légende, l’endroit doit son nom à Margaret, la seule survivante du naufrage d’une petite goélette au large (Peggy est un diminutif de Margaret en anglais). On y vient surtout pour son emblème, le fameux phare de Peggy’s Cove (intensément photographié), construit en 1868. Le tourisme s’est développé à la fin des année 1960 et le phare a alors été aménagé par ses propriétaires, la famille Campbell, en restaurant baptisé le Sou’Wester.

Nouvelle-Écosse
Peggy’s cove by Andrea Schaffer

Le magnifique paysage maritime est composé de roches, sur lesquelles l’océan vient se jeter avec plus ou moins de violence. Ce petit bout du monde peut s’avérer hostile car souvent plongé dans le brouillard et balayé par les vents.

Sinon, Peggy’s Cove est un tout petit port très pittoresque qui s’étale autour d’une anse et abrite environ 80 habitants. Vous y trouverez quelques boutiques et de belles balades le long de la côte. Essayez d’arriver tôt le matin, avant les cars de touristes, et préférez (si vous avez la possibilité) un jour où il fait beau, sans quoi, vous risquez de ne rien voir.

Route des phares en Nouvelle-Écosse : Mahone Bay et Lunenburg

La route des phares, au sud-ouest de Halifax, est une route panoramique qui traverse des campagnes paisibles, des villages côtiers, des petites villes, comme Liverpool (et son beau centre historique) et Mahone Bay (une jolie petite ville située sur la route des Phares, à 40 minutes de la capitale néo-écossaise), et plus d’une vingtaine de phares.

À quelques 90 kilomètres au sud ouest de Halifax, se trouve une petite ville au caractère bien trempé, Lunenburg. Nichée sur une colline face au sud, Lunenburg a été fondée en 1753 et fut la première colonie anglophone de Nouvelle-Écosse après Halifax, accueillant une population européenne cosmopolite. Avec une économie fondée autour de son port, la ville possède un certain nombre d’usines encore actives (Lunenburg Industrial Foundry and Engineering Ltd, High Liner Foods Inc., Clearwater Seafoods Limited, etc.).

Le tourisme tient aujourd’hui une grande place dans l’économie. Pour connaître l’histoire maritime du coin, allez faire un tour au Bluenose, Fisheries Museum of the Atlantic.

Lunenburg by Dennis Jarvis
Lunenburg by Dennis Jarvis

Si nous vous conseillons Lunenburg, c’est qu’elle possède un véritable intérêt historique, grâce à un patrimoine très bien conservé et datant de la fin du 18ème et début 19ème siècle, notamment dans la vieille ville, désignée National Historic Distric par le gouvernement canadien en 1992, puis patrimoine culturel et naturel par l’UNESCO en 1995 (rien que ça !).

Le waterfront a été réaménagé avec ses entrepôts d’époque et la balade est extrêmement agréable, vous pourrez d’ailleurs admirer de sacrés navires.

Repos dans l’Annapolis Valley

L’Annapolis Valley s’étend depuis Windsor jusqu’à St Mary’s Bay, le long de la Baie de Fundy. Vous verrez tout un tas de sites passionnants sur la route (naturels ou historiques, des plages, des chemins, des villages, etc.). Plus vous avancez vers l’ouest, plus vous vous éloignez de Halifax : Trecothic creek & Windsor Railway, Evangeline beach (magnifiques vues sur Blomidon Ridge), Blue beach (avec ses nombreux fossiles), site historique national de Grand Pré (commémoration de la déportation des Acadiens), le port de Hall, le jardin botanique Harriet Irving (splendide), le site historique national de Port-Royal (construit au début du 17e siècle pour la première colonie française), le Veteran Memorial View Park, etc.

Un beau festival est organisé, l’Apple Blossom Festival, la fierté de l’Annapolis Valley.

Encore un peu plus loin

  • Le parc de Kejimkujic, et notamment sa section maritime : il offre de superbes balades dans une nature vierge. C’est un véritable havre de paix et de verdure.
  • Le village historique Acadien de West Pubnico: le site surplombe le port de Pubnico et vous renvoie directement au début du 20ème siècle, dans un village acadien reconstitué, avec son vieux cimetière, ses boutiques d’artisanat et ses bâtiments d’époque.
  • La région de Cape Breton, bien sûr, tout à l’est, une île magnifique qui abrite plusieurs points d’intérêt, dont le fameux site historique national de la Forteresse de Louisbourg. La région entre Halifax et Cap breton est cependant moins intéressante.
  • Les régions acadiennes : pointe sud de la Nouvelle Ecosse, de Cheticamp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.