Logement au Canada : Étapes et conseils pour trouver un toit

Eastern Grey Squirrel (Sciurus carolinensis)
Assurances PVT Canada

Location, colocation ou encore sous-location : trouver un logement au Canada est généralement bien plus facile et rapide qu’en France. Voici quelques astuces, sites et conseils pour vous aider dans vos recherches !

Chercher un logement avant ou après l’arrivée au Canada ?

Bien sûr, dans l’absolu, il est préférable de trouver un logement afin d’avoir déjà votre « chez vous » en arrivant. Ce n’est pas impossible (c’est d’ailleurs ce que j’ai fait), mais les propriétaires/colocataires préfèrent généralement que la personne soit sur place pour effectuer les démarches et pour se faire une première impression.

Avant

  • Rien ne vous empêche de commencer à chercher en avance, ne serait-ce que pour situer les différents quartiers en utilisant Google Map ou encore Google Street View.
  • Certaines annonces proposent des appartements disponibles plus tard et les dates peuvent correspondre à votre arrivée.
  • La sous-location permet de réserver à l’avance, mais il s’agit souvent de petites périodes.
  • Regardez si vous connaissez quelqu’un de confiance sur place qui accepte de faire les visites pour vous et éventuellement d’entamer quelques démarches.
  • Certains propriétaires/colocataires acceptent de vous rencontrer sur Skype et de vous faire visiter l’appartement par le biais de cet outil. Cela peut être utile pour discuter en personne et pour vous faire une idée de l’endroit.
  • Pas la peine de vous y prendre 1 ou 2 mois à l’avance. Quelques jours ou une/deux semaines suffiront.

Attention : Si vous essayez de contacter un propriétaire pour un logement qui vous intéresse et que vous n’êtes pas sur place dans la journée qui suit pour le visiter, il y a de très grandes chances pour qu’il vous passe sous le nez. Vous pourrez cependant, si vous le voulez vraiment, obtenir un accord oral du propriétaire. Tentez de lui demander un accord écrit si possible afin d’être sûr de le trouver libre à votre arrivée au Canada.

Nous vous conseillons également de ne pas avancer d’argent (virement Paypal, western union, liquide) car les arnaques sont nombreuses. Si la personne refuse de vous garder la place parce que vous ne voulez pas envoyer de l’argent, essayez de trouver un autre logement, ce n’est pas ce qui manque !

Sur place

  • Il est aussi important de découvrir la ville avant de louer, de sonder les quartiers pour savoir lequel vous préféreriez habiter.
  • Il est bien entendu fortement conseillé de visiter l’appartement en personne pour tout inspecter et être sûr qu’il vous corresponde avant de signer des papiers.
  • Être sur place vous permet de rencontrer vos futurs colocataires et de discuter avec eux afin d’avoir une meilleure idée de l’ambiance, de leur façon de vivre par rapport à la vôtre.

Quel quartier ?

Cela peut paraître idiot mais on ne sait pas toujours dans quelle zone géographique chercher lorsque l’on ne connaît pas la ville. Vous avez donc deux solutions :

  1. Soit vous vous moquez du quartier et vous ratissez large ;
  2. Soit vous vous renseignez sur les spécificités de chaque quartier et leur situation en ville pour ensuite sélectionner ceux qui vous tentent le plus.

À vous de voir si vous préférez habiter le centre-ville (souvent composé de buildings) ou les quartiers plus excentrés.

logementOù chercher ?

Sur internet

Internet reste le meilleur moyen de chercher. L’information est à jour et vous disposez souvent de photos.

Dans la rue

Les appartements affichent parfois des annonces avec des numéros de téléphone. Regardez également sur les tableaux d’affichage dans les commerces, les cafés, les universités, les laveries, etc.

Dans les journaux locaux

Ce n’est pas forcément très à jour et vous n’avez pas de photos mais si vous les achetez tôt (9h), vous avez une chance de trouver.

Le réseau

Comme pour le travail, le réseau est une force au Canada donc n’hésitez pas à demander autour de vous (amis, collègues, connaissances, etc.).

La recherche

Une fois que vous savez à peu près dans quelle zone chercher, nous vous conseillons fortement de :

  • Voir la distance entre le logement proposé et la/les station(s) de métro (Google Map). Tablez sur 5 à 10 minutes. Personne ne veut marcher 20 minutes pour aller travailler par un matin d’hiver à -30° ! Il y a peut-être un arrêt de bus juste en bas de chez vous qui vous évitera la marche et vous amènera au métro mais dans ce cas vous devrez vérifier les horaires afin de ne pas attendre dans le froid.
  • Bien vérifier ce qui est inclus dans votre loyer (hydro, chauffage, internet, etc.). Si les charges ne sont pas comprises par exemple, n’hésitez pas à demander leur coût afin de ne pas avoir de surprise en fin de mois. Surtout en hiver avec le chauffage !

Décrypter les annonces

Nous vous proposons un petit cours qui vous aidera à comprendre la description des appartements. Sachez que beaucoup d’annonces sont rédigées en anglais, que vous soyez au Canada anglophone ou au Québec.

Au Québec

1 1/2, 2 1/2, 3 ½ : il s’agit du nombre de pièces dans l’appartement. Le ½ correspond à la salle de bain à partager avec colocs (cela compte comme une demi pièce).

Semi-meublé : comprend l’électroménager de bas (cuisinière, frigo, etc.).

Meublé : comprend au moins un lit, une table, des chaises, des lampes, un frigo, une cuisinière et les ustensiles de base pour la cuisine

NF : Non fumeur

Salle de lavage : laverie, pièce contenant machine(s) à laver et sèche-linge (gratuit ou payant).

Laveuse : lave-linge

Sécheuse : sèche-linge

Au Canada anglophone

Furnished/unfurnished : meublé/non meublé

bd ou bdrm : bedroom

kit : kitchen

LR : living room

DR : dining room

Full bathroom : salle de bain complète

Half bathroom : WC + lavabos

Hardwood floor : parquet

Appliances : gros électroménager

Bachelor : studio

Condo : appartement dans un immeuble qui contient piscines, salle de musculation, etc.

Apartment : appartement

Townhouse : maison mitoyenne

Shared Laundry (ou on-site Laundry) : les immeubles sont souvent équipés de machines à laver (laveuses) et de sèche-linge (sécheuses) au sous-sol.

Basement : sous-sol.

Single, Double, Queen ou King size bed : lit simple, lit double, lit taille queen ou king.

Yard/backyard : cour/arrière cour

Neibourghood : voisinage

Au Canada, le sous-sol peut être aménagé, voire parfois même être transformé en appartement. Il sera moins éclairé mais aussi moins cher.

Superficie : en square feet (1 m2 = 10,76 square feet)

logementLa visite

Lorsque vous visitez un logement, prenez tout votre temps et vérifiez bien les éléments suivants :

  • Isolation thermique et sonore
  • Propreté
  • Présence d’une machine à laver et d’un sèche-linge (laveuse et sécheuse)
  • État de la plomberie et de l’électricité
  • Voisinage
  • Traces éventuelles de punaises de lit (« bed bugs ») dans la literie. Pour en savoir plus sur ces « charmantes » bestioles et comment déceler leur présence, rendez-vous sur le portail santé du gouvernement québécois.

À savoir

  • Les baux se terminent chaque année le 1er juillet. Les annonces sont donc particulièrement nombreuses à cette période.
  • Les appartements sont souvent équipés d’une machine à laver et d’un sèche-linge. Si ce n’est pas le cas, soit vous êtes dans un immeuble comprenant une buanderie/Laundry payante au sous sol, soit il faudra en trouver une dans votre quartier. Au vu des hiver, cette troisième solution peut paraître bien contraignante, donc prenez ce critère en compte lorsque vous faites votre recherche.
  • N’hésitez pas à visiter plusieurs maisons et appartements pour pouvoir comparer au maximum.
  • En tant que nouveaux arrivants, vous choisirez certainement un appartement à louer ou une colocation en centre ville plutôt qu’en banlieue.
  • Les charges sont comprises dans le loyer ou à payer en plus de celui-ci. Au Canada, l’eau est gratuite et l’électricité (eau chaude + autres) reste peu chère. Sauf l’hiver où le chauffage peut rapidement faire monter la température comme la facture !
  • Pour vous familiariser avec la ville et les quartiers, rien de telle qu’une carte et un plan de métro. Cela permet de vous situer et une fois sur place, vous connaîtrez déjà un peu les différentes zones de la ville.

 

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.