Ville d’Ottawa : découvrez les charmes de la paisible capitale

ville d'Ottawa
Assurances PVT Canada

Capitale du pays, la ville d’Ottawa n’a pas vraiment bonne réputation auprès des touristes et des canadiens: gouvernementale, lente, rien ne se passe, pas « fun », en bref, une cité ennuyeuse dans l’ombre de Montréal. Pourtant, la ville d’Ottawa recèle quelques perles et offre une qualité de vie qu’on ne trouve pas forcément ailleurs.

Une ville tranquille

Il s’agit de la capitale du Canada, on le sait tous. C’est aussi la quatrième plus grande métropole du pays avec plus de 800 000 habitants. Mais Ottawa n’est pas une capitale comme les autres. Elle ressemble en effet davantage à une bonne ville de province, légèrement endormie, calme et paisible. On est loin ici de la frénésie grouillante des grandes agglomérations urbaines. Deux raisons à cela :

  • C’est une ville récente puisqu’elle a été fondée en 1826 et a été déclarée capitale en 1857.
  • C’est une ville institutionnelle, donc pas très sexy à priori.

Mais la ville d’Ottawa recèle cependant de petits coins sympas, de sites touristiques intéressants. Elle propose une night life plus que correcte et une histoire passionnante. Aussi, elle affiche quelques particularités qui lui donnent une identité unique : elle est officiellement bilingue et hautement bi-culturelle (précisons tout de même que la majorité reste anglophone). Le Québec, et notamment Gatineau, banlieue francophone, se trouve en effet juste de l’autre côté de la rivière des Outaouais. De ce fait, bien que vous vous soyez en Ontario, vous trouverez une communauté culturelle francophone solide et revendicative (à entendre au sens positif bien entendu).

Une ville nature

La ville d’Ottawa a des airs bucoliques et semble être sortie tout droit d’un bois. Il suffit d’observer les alentours pour confirmer cette impression. Forêts et nature l’encerclent. Mais son côté cité verte vient aussi de son organisation interne : beaucoup d’arbres, de grands espaces et de nombreux espaces verts.

ville d'Ottawa
Rideau Pathway by Shane Zurbrigg

En effet, la ville d’Ottawa comporte plusieurs parcs verdoyants où il est agréable de se promener : le fameux jardin des Provinces et Territoires, splendide, le Parc Major’s Hill, un des plus importants de la ville, le Parc de la Confédération, qui accueille la plupart des manifestations locales(Bal de neige, fête du Canada, Festival international de jazz d’Ottawa, etc.), le Parc des plaines LeBreton, un des plus larges et qui abrite les grands festivals de musique, dont le fameux Bluesfest d’Ottawa, ou encore le parc Hog’s Back qui offre un parfait panorama sur la splendide cascade Hog’s Back, sur la rivière Rideau. L’histoire imprègne ce parc qui se trouvait aux premières loges lors de la pénible construction du barrage Hog’s Back (1826-1832).

Et bien sûr, la ville d’Ottawa ne serait pas ce qu’elle est sans l’illustre Rideau canal. Ce canal construit de toutes pièces pour lier la rivière des Outaouais et le fleuve Saint-Laurent, est en effet un relief incontournable, exploité en toutes saisons pour des activités de loisir : vélo, jogging ou marche sur les rives du canal au printemps, en été et en automne, patin à glace en hiver.

Car pendant la période froide, Ottawa devient blanche et glacée. Dangereux, mais opportun pour tous les passionnés de patin, car le canal se transforme en gigantesque patinoire.Vous pourrez louer des patins à plusieurs endroits, notamment à Mackenzie King Bridge, au croisement de Fifth et Dow’s Lake.

Au cœur de la ville d’Ottawa également, sur le site historique du canal Rideau, on trouve Le lac Dow, un plan d’eau artificiel, qui se pratique été comme hiver

Aussi curieux que cela puisse paraître, des plages ont été aménagées, idéales pour des pique-niques, mais aussi pour faire du paddle, bronzer, nager, jouer au volley, etc. On s’habitue vite à fréquenter le sable en pleine ville, mine de rien. Plage de la baie Mooney, plage Britannia, plage de l’île Petrie, plage Westboro.

Montez sur Gatineau Hill, vous profiterez un point de vue unique et splendide sur la cité et ses alentours.

D’ailleurs, ce côté vert, la ville d’Ottawa le revendique, et propose même une ferme en plein centre, le Musée de l’agriculture du Canada. Un choix qui en dit long sur l’engagement des gouvernants.

Une ville gouvernementale

La région était majoritairement peuplée de Outaouais avant l’arrivée des premiers Européens qui, eux, s’établirent à l’emplacement de Hull aujourd’hui, et affluèrent grâce au commerce et transport de bois sur la rivière, vers Montréal.

Pendant la guerre contre les États-Unis, en 1812, le canal Rideau fut construit comme alternative à la partie du Saint-Laurent qui passait trop près de la frontière. C’est pendant la construction qu’un premier campement fut installé sur la colline, actuellement Colline Parlementaire, puis en vallée. La ville comptait près de 1000 habitants en 1828 et se nommait Bytown. En 1851, elle comptait déjà 7760 habitants. 

Elle prit le nom d’Ottawa en 1955 et devient capitale de la Province du Canada en 1857. En 1861, la population s’élevait à 14 669 personnes et en 1911, 87 100. Son développement a donc été rapide, comme toutes les villes canadiennes.

L’histoire du Canada imprègne Ottawa, du fait de son statut de capitale bien sûr. Le côté immaculé de la ville vient aussi du fait qu’elle accueille régulièrement diplomates et représentants officiels des pays étrangers (des aspirateurs adaptés passent chaque nuit pour nettoyer les rues).

Le Parlement, bâtiment imposant, construit une première fois en 1859-1860, a été reconstruit entre 1916 et 1920, suite à un incendie. Il est situé sur la fameuse Colline Parlementaire (offrant un magnifique panorama), qui est devenu un repère et un symbole pour la ville d’Ottawa. Ce bâtiment à l’architecture néogothique mérite d’ailleurs une visite.

ville d'Ottawa
Parliament Hill, Ottawa

Rideau Hall est la résidence et le bureau officiel des gouverneurs généraux du Canada depuis 1867. Construit en 1838, il est aujourd’hui reconnu comme lieu historique national. Vous pouvez le visiter.

L’art et la culture dans la ville d’Ottawa

La vie culturelle possède quelques pépites. Alors, certes, c’est peu par rapport à Montréal, mais tout de même. Elle abrite des galeries de qualité, il suffit de descendre depuis Sussex jusqu’à la National Gallery, et vous découvrirez de nombreux talents contemporains.

Sinon, la ville accueille quelques musées de grand intérêt :

  • Le Centre national des arts (CNA) est le point central de la vie culturelle et artistique de la ville d’Ottawa, et ce, depuis 1969. Vous y trouverez nombre de représentations et d’expositions. Le bâtiment en lui-même, en forme de tulipe, est à voir.
  • Musée canadien des civilisations (Gatineau), incontournable ! En face de la colline du Parlement, c’est le musée le plus visité du Canada, et c’est mérité. Il relate intelligemment l’histoire du pays sur plus de 1000 ans, avec de nombreuses expositions consacrées aux Premières Nations, et dispose d’une impressionnante collection de totems. Comptez au minimum 3-4 heures pour profiter de l’intégralité de ce musée.
  • Le Musée des beaux-arts (National Art Gallery), un des premiers musées canadiens, comporte 40 salles d’exposition, avec des œuvres d’artistes célèbres (Andy Warhol, Barnett Newman) et tout un étage consacré aux artistes canadiens, dont quelques inuits. Devant le musée, vous trouverez une des fameuses araignées de Louise Bourgeois.

D’autres musées pourront vous intéresser : le Musée de la monnaie, le Musée d’histoire naturelle ou encore le Musée canadien de la guerre.

Théâtres et spectacles font également partie de la vie culturelle. La Great Canadian Theatre Company d’Ottawa est reconnue internationalement et se produit localement au Irving Greenberg Theatre Centre. Le calendrier de la ville est ponctué de manifestations, hiver comme été : Festival Folk d’Ottawa, Bal de neige (un magnifique événement avec la plus grande patinoire du monde, des sculptures sur glace ou autres jeux de neige), Fête du Canada, Festival international de jazz d’Ottawa, Bluesfest d’Ottawa, etc.

ville d'Ottawa
RBC Royal Bank Bluesfest

En été, tous les soirs, un son et lumière est organisé sur la Colline du Parlement, un délice !

En termes de culture populaire, ne manquez surtout pas le Byward Market, l’endroit où il faut aller si l’on recherche du monde. Grouillant d’animation, c’est l’un des plus grands et des plus anciens marchés du Canada (créé en 1826). Vous pourrez y chiner de tout : produits et artisanat local, fruits et légumes, mais aussi vous arrêter dans un petit restaurant ou un café pour déjeuner ou boire un verre en terrasse. C’est ici aussi que vous trouverez les meilleurs clubs de la ville.

En termes d’architecture, allez faire un tour du côté de la rue Sparks, construite à partir de 1800 et qui resta longtemps une rue commerçante centrale de la région.

 

Vous l’aurez compris, la ville d’Ottawa vaut le détour, même si vous ne vous y attardez pas. On y passe toujours un bon moment entre promenades, visites et flâneries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.