Lettre de motivation au Canada, l’autre atout pour trouver un travail

lettre de motivation au Canada
Assurances PVT Canada

Appelée « lettre de présentation » au Québec (« cover letter » en anglais), la lettre de motivation au Canada est beaucoup moins formelle qu’en France et souvent moins développée.

Après le CV à la sauce canadienne, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce deuxième élément clé pour la recherche de travail.

Présentation de la lettre de motivation au Canada

L’essentiel à connaître

  • La lettre doit être tapée.
  • Elle ne doit pas dépasser une page.
  • Elle doit être claire et concise (phrases courtes).

Le but de la lettre de motivation au Canada est de compléter votre CV et de mettre en avant les compétences que vous avez et qui sont en adéquation avec le poste convoité.

Construction

Partie 1

Présentez-vous, indiquez l’emploi pour lequel vous postulez en indiquez où vous avez eu l’information (si vous répondez à une offre);

Partie 2

Justifiez l’envoi de votre candidature : parlez de l’entreprise, expliquez pourquoi vos aptitudes, vos compétences et votre expérience peuvent apporter quelque chose de précieux à l’équipe et pourquoi vous êtes le candidat idéal.

Partie 3

Sollicitez un rendez-vous et remerciez la personne d’avoir examiné votre demande.

Conseils pour votre lettre de motivation au Canada

  • Il est primordial de vous renseigner au maximum sur l’entreprise pour laquelle vous postuler. Cela vous permettra d’adapter votre lettre et de montrer à l’employeur que vous êtes qualifié(e) pour l’emploi.
  • Ne répétez pas votre CV mais développez-le plutôt en mettant l’accent sur vos compétences, tout en les adaptant au poste proposé.
  • Personnalisez votre lettre si possible en l’adressant à une personne précise.
  • Attention aux fautes d’orthographe, relisez-vous plusieurs fois !
  • Choisissez une présentation claire et lisible (police classique, espaces entre les différents paragraphes, etc.)
  • Ne vous étalez pas sur plusieurs pages, une seule suffit amplement. Le but n’est pas d’écrire votre autobiographie !

Lettre de référence

Les employeurs, quels qu’ils soient (entreprises, agences de recrutement, etc.), sont friands des références. Ils vous en demanderont en général trois et vous pourriez être pénalisés si vous n’en avez pas.

Qu’est-ce qu’une référence ?

  • Un contact sérieux (employeur, client, enseignant, etc.) dont vous donnez les numéros de téléphone et adresses email.

OU

  • Une lettre de recommandation d’employeur(s). Il existe des modèles de base. La lettre doit comprendre date et durée d’emploi, nom et contact de l’employeur.

Si vous êtes au Canada anglophone, les références devront évidemment être traduites.

Le rôle d’un référent et de vous « référer » au nouvel employeur, en d’autres termes, de garantir votre sérieux et votre professionnalisme, afin de convaincre le nouvel employeur de vous engager.

Attention : le référent ne doit pas faire partie de vos amis ou de votre famille.

Que doit contenir la lettre de référence ?

Si vous avez des références dans un tout autre domaine professionnel, aucun problème ! L’important, c’est que quelqu’un puisse appuyer votre candidature en confirmant votre aptitude à travailler. Les qualités principales : sérieux, ponctualité, aptitude à bien travailler, capacités relationnelles, etc.

Après, tout dépend en effet du job que vous visez. Bien sûr, plus les anciens employeurs auront de rapport avec le nouveau, plus la référence sera prise en compte.

Quel genre de références ?

Les employeurs préféreront définitivement des références canadiennes, mais les références françaises seront les bienvenues le cas échéant.

Si vous n’avez aucune référence canadienne, les références seront d’anciens employeurs (emplois ou petits boulots). Des professeurs, entraîneurs ou autres personnes d’autorité devraient également faire l’affaire.

Si vous avez déjà travaillé au Canada, que vous connaissez quelqu’un dans le pays ou que vous y êtes depuis quelque temps : ces références pèseront davantage. Il s’agit d’employeurs, de préférence, mais si vous arrivez et que vous n’avez jamais travaillé au Canada, vous pouvez peut-être connaître quelqu’un qui y vit et pouvant faire office de référence.

Petit rappel

Même si cela paraît évident, n’oubliez pas que le téléphone est indispensable pour chercher du travail. La plupart des compagnies proposent des cartes rechargeables ou des forfaits traditionnels (plus avantageux si vous restez longtemps).

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    je souhaiterais savoir si il existe des sites pour trouver des emplois au Canada (hors Quebec) ou un répertoire de toutes les entreprises basées au Canada.
    Merci

  2. Bonjour. J’ai suivi mes études dans mon pays d’origine en Afrique tout comme mes expériences professionnelles. Croyiez vous que si je candidate à une offre d’emploi au Canada avec les équivalences françaises, j’aurai ma chance?? Car après tout , ce sont les compétences et les experiences qui comptent non???
    Je réside en ce moment même en France.

  3. C’est possible de nous donner le modèle d’une lettre de motivation en français,pour l’immigration dans les provinces canadiennes.cordialement

    • J’imagine que tout dépend d’où tu vas : si tu vas à Québec, le français est la 1ère langue. Sinon c’est en anglais qu’il faut la faire (Pour la Colombie Britannique je l’ai faite en anglais).

  4. Merci d’avoir rappeler la différence linguistique « lettre de présentation  » et non « lettre de motivation ». C’est certainement une des premières sources d’impair chez nos amis québecois. cordialement Sophie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.