Programme Vacances Travail Canada : Que faire après mon PVT ?

Assurances PVT Canada

Votre PVT ( Programme Vacances-Travail) est terminé mais vous avez des idées d’encore ? Certains vont avoir envie de rester plus longtemps pour continuer à profiter de l’aventure canadienne, voire même de s’y installer, tandis que d’autres souhaiteront voler vers de nouveaux horizons… Nous vous proposons ici un petit récapitulatif des options qui s’offrent à vous après le Programme Vacances Travail Canada

Rester au Canada après un PVT

Du Programme Vacances Travail Canada au Permis Stage Coop

Si vous êtes étudiant, passer du PVT au visa Stage Coop, est une première option. Ce permis de 12 mois (selon durée du stage) est accordé aux français de 18 à 35 ans et fait partie de l’initiative EIC. Il vous faudra cependant trouver un employeur et faire un stage en rapport avec vos études pour pouvoir en profiter.

Coût : 150CAN$ et 230CAN$ aux frais de l’employeur

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié : « EIC Canada : le permis Jeunes Professionnels ».

Permis de Travail fermé

Ce permis peut être assez long et difficile à obtenir. Il est généralement demandé par les JP ou les PVT (Programme Vacances Travail Canada) ayant trouvé une entreprise qui souhaite les garder après leur visa. Il peut également être obtenu par des personnes n’ayant jamais été au Canada mais à qui l’on a proposé un poste là-bas.

Le permis de travail fermé permet donc de travailler temporairement sur le sol canadien. Il est lié à seul et unique employeur, vous ne pourrez donc pas travailler pour une autre entreprise. Il vous permettra de faire une demande de carte d’Assurance maladie et d’un Numéro d’Assurance Sociale.

Démarches

Il nécessite donc que vous ayez un employeur (actuel ou futur) qui accepte de faire toutes les démarches pour vous embaucher. Celui-ci devra d’abord demander une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) auprès d’Emploi et Développement social Canada pour justifier le fait qu’il engage un travailleur étranger plutôt qu’un résident canadien. Il devra notamment prouver que le poste a été proposé au maximum de personnes (annonces sur internet et dans les journaux, CV reçus et entretiens passés, etc.).

Attention cependant, certains travailleurs peuvent être dispensés d’une EIMT.

Vous devrez ensuite présenter demande de permis de travail. Une fois celle-ci approuvée, vous recevrez une lettre d’autorisation. Le permis vous sera ensuite remis lorsque vous entrerez sur le territoire canadien.

Coût : 155CAN$

Attention, le permis de travail ne permet pas de vivre au Canada de façon permanente.

Enfin, Vous pouvez aussi demander un permis jeune travailleur

Du Programme Vacances Travail Canada à la demande de Résidence Permanente

Selon le CIC, un résident permanent est « une personne qui a obtenu le statut de résident permanent en immigrant au Canada, mais qui n’est pas encore citoyen canadien. Les résidents permanents sont citoyens d’autres pays. »

La Résidence Permanente permet :

  • de profiter de la plupart des avantages offerts aux citoyens canadiens, y compris la couverture des soins de santé,
  • d’habiter, de travailler ou d’étudier n’importe où au Canada,
  • de demander la citoyenneté canadienne,
  • de bénéficier de la protection des lois canadiennes et de la Charte canadienne des droits et libertés.

Démarches

La demande peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur du Canada, de manière indépendante ou par parrainage (conjoint ou autre membre de la famille). Il existe différents types de demandes de résidence permanente selon votre situation.

La plupart du temps, elle s’effectue par le programme de sélection des provinces (PNP ou Provincial Nominee Program), c’est-à-dire auprès de la province dans laquelle vous souhaitez vous installer, ou directement auprès des autorités fédérales.

Pour faire une demande de résidence permanente au Québec, il vous faudra obtenir le CSQ (Certificat de Sélection du Québec) ou le PEQ .

Coût : De 550 à 1050CAN$, tout dépend de la catégorie de demandeurs à laquelle vous appartenez. Comptez aussi 765$ pour le CSQ (pour ceux qui font leur demande au Québec).

Attention, pour garder son statut, un résident permanent a l’obligation de vivre au Canada pendant 2 ans (730 jours) par période de 5 ans. Il peut ensuite faire une demande de citoyenneté canadienne sous certaines conditions.

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié : « Demande de résidence permanente au Canada : Étape 1 et 2 ».

Programme Vacances Travail Canada : Que faire après mon PVT ?

En attente de réponse pour une visa ?

  • Prolongation avec statut implicite

Le statut implicite concerne les personnes se trouvant « entre deux visas ». Si par exemple vous êtes en JP, que vous avez fait une demande de permis de travail fermé et que votre visa actuel expire avant que vous n’ayez eu la réponse pour le nouveau. Vous avez alors la possibilité de rester sur le territoire en attendant que la décision soit prise concernant votre demande.

D’après le CIC : « Un résident temporaire doit demander le renouvellement de son statut avant que ce dernier n’expire. Si le demandeur l’a fait, la durée de son séjour autorisé à titre de résident temporaire est prolongée par la loi jusqu’à ce qu’une décision soit prise [R183(5)]. Il est considéré qu’une telle personne a un statut implicite de résident temporaire au cours de cette période. »

La demande doit se faire au moins 30 jours avant l’expiration de votre visa en cours.

Deux situations sont possibles :

  1. Vous demandez un prolongement de votre permis de travail, dans ce cas, vous pouvez continuer à travailler tout en restant sur le territoire le temps que la décision soit prise.
  2. Vous demandez un nouveau type de visa, dans ce cas, vous ne pouvez plus travailler mais vous pouvez tout de même rester au Canada.

Attention :

– Le statut de s’applique pas aux personnes attendant un permis faisant partie de l’Initiative EIC (PVT, JP ou Stage). Par exemple, une personne demandant un JP après un PVT (Programme Vacances Travail Canada) .

– Il est impératif de rester sur le territoire canadien tant que la décision n’a pas été reçue.

Pour plus de renseignements, consultez la page dédiée à ce statut sur le site du gouvernement.

  • Touriste/Visiteur

Deux situations sont possibles :

  1. Il est possible (mais risqué) de sortir du territoire et de revenir avec un statut de touriste. Vous pourrez alors rester sur le territoire pendant 6 mois.
  2. Il est possible de faire une demande de prolongation au moins 30 jours avant l’expiration de votre visa actuel.

Cependant attention, nous vous rappelons que le visa touriste ne vous autorise pas à travailler pour un quelconque employeur.

Quitter le Canada

Rentrer en France

Nombreux sont ceux qui décident de rentrer. Pour certains, ce n’est que temporaire en attendant de recevoir un visa et cela permet de visiter la famille comme les amis. Pour d’autres, aucune solution citée ci-dessus n’a marché ou alors ils ont tout simplement vécu leur expérience et ont maintenant envie de s’installer dans l’Hexagone.

Faire un PVT dans un autre pays

La plupart d’entre vous le savent déjà, le Canada n’est pas le seul pays à proposer un Permis Vacances-Travail. Si vous avez attrapé le virus du voyage, vous pouvez repartir à nouveau et faire la demande dans les pays suivants : Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud, Hong Kong, Argentine, Russie, Chili, Colombie et prochainement le Brésil et l’Uruguay.

Livres recommandés
Guides de voyage indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide du Routard Québec 2019 : Le guide incontournable !
- Guide Lonely Planet Québec 2019 : La référence par la richesse de son contenu
- Guide Lonely Planet l'essentiel du Canada : Les incontournables du Canada
- Guide du Routard Montréal : Guide complet pour découvrir la ville

Livres et cartes indispensables sur le Québec et le Canada recommandés par JeParsAuCanada.com

- Guide de survie des européens à Montréal : Pratique, instructif et drôle
- Le Québec en camping : 150 Adresses par régions des meilleurs campings
- Petit livre du parler Québécois : Indispensable pour bien comprendre nos cousins !
- 1000 mots indispensables du Québécois :Un petit livre bien utile à tout petit prix
- Québec, 50 itinéraires de rêve ! : Pour préparer son voyage
- Road Book Canada 2018 : Organisez votre voyage au Canada pour pas cher
- Cartes Canada et Québec : Régions, villes et provinces

Livres recommandés
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.